Rechercher dans le blog

dimanche 16 juillet 2017

TOUTES BELLES

écrit par le dimanche, juillet 16, 2017


Hello hello !

Et voilà encore une fois, vous avez l'impression que j'ai déserté ! Que nenni, comme je vous le disais dans un précédent article, j'avais un autre projet en tête. Et comme tous les projets que je mène, je préfère ne rien dire tant que la mayonnaise n'a pas pris. Parfois je flop, parfois je top !

Pour l'instant ce nouveau projet prend forme, fait sa petite place et monte doucement en puissance !

Mais de quoi parle t elle ? De ce joli nouveau blog participatif. Un blog bienveillant en écho au mal-être qui m'a habité pendant de trop nombreuses années et qui encore aujourd'hui m'empêche de faire certaines choses (comme de me mettre en short ou en robe par exemple)

Un blog tout en bienveillance, en positivisme et en acceptation de soi ! Un blog avec des témoignages de femmes sur leur rapport au corps, avec des articles, des conseils, des mantras, des exercices... Un blog pour s'accepter et pour refuser de se cacher parce qu'on ne se juge pas assez... ou trop... Un blog où chacune peut venir s'exprimer, avec ses mots, ses cicatrices et ses combats. Un blog qui ne m'appartient pas, un blog qui vous appartient. Un blog qui vous aidera, vous fera rire (ou pleurer), un blog entier, fier et beau. Aussi beau que vous êtes belles.

Il s'appelle "TOUTE BELLES", il parle de tous les corps, de toutes les femmes, de tous les complexes et de la société qui nous fait cultiver nos complexes, culpabiliser parce qu'on a de la cellulite ou des vergetures, parce qu'on s'habille en 32 ou en 52. Un blog écrit à plusieurs mains qui parle de la beauté des femmes. Petites ou grandes, maigres ou grosses, blanches ou noires.... Toutes sans exception et loin de images contrôlées des magazines !

Je l'ai monté sur un coup de tête, sur le bout des doigts sans trop savoir dans quoi je m'engageais. Sans savoir si j'étais légitime ou pas de parler de ces sujets qui nous touchent toutes.

Il fait suite à un article non publié dans lequel je me demandais à quel moment j'avais arrêté de me battre. A quel moment j'avais baissé les bras et où j'étais entrée dans le moule de la société. Et à cet autre article que vous avez lu sur mon rapport au poids.

Ce nouveau blog me prouve que non, je ne me suis pas (totalement) laissée glissée dans le moule. J'en suis fière. Fière de ce nouveau projet, du message positif qu'il veut transmettre mais surtout fière de me frotter aux règles tacites et imposées de notre société.

Voilà, il s'appelle TOUTES BELLES. Il est tout jeune, bourré d'imperfections mais au final comme nous toutes et comme j'aime à le répéter "de parfaites imparfaites"

C'est avec un peu les doigts qui tremblent que je vous pose le lien vers TOUTES BELLES.

Je ne sais pas dans quoi je m'engage, j'y fonce tête baissée. J'y crois, j'ai envie qu'il soit partagé, commenté, aimé.

Je vous y attends ♥


lundi 5 juin 2017

Hydratation corps : Le combo gagnant

écrit par le lundi, juin 05, 2017


Hello hello !

Non, je ne vous avais pas abandonnés ! Je profitais de la vie ! (et surtout, je suis pas mal en déplacements pro, ce qui laisse moins de temps devant l'ordi ^^)

Mais l'envie de revenir discuter ici s'est faite plus forte. J'ai découvert le combo idéal pour les peaux sèches des vieilles bonnes femmes comme moi ! (ouais 40 ans les enfants !)
Après un billet salé sur l'après-shampoing qui m'avait tellement déçu, me revoici avec un billet chantant les louanges d'une de mes marques préférées : Weleda.

Comme moi, vous le savez, on tourne facilement sur plusieurs gammes et produits pour le corps. Quand un gel douche est fini, on ne rachète pas le même car nous avons envie de nouveauté et de changement. Et puis les saisons passent et je ne sais pas pour vous, mais moi je n'ai pas envie de la même odeur au cœur de l'hiver qu'au printemps. Bref, tout ça pour dire que l'autre jour, en désespoir, je tournais dans ma para à la recherche d'un nouveau gel douche. bio cela va sans dire.

J'ai sans trop de conviction d'abord posé un produit Laino dans mon panier. bof... puis je suis tombée sur le rayon Weleda ! Et là, j'ai découvert la crème de douche éveil des sens à l'huile de pépins de grenade. (j'ai déjà la crème de nuit raffermissante pour le visage qui sent, comment dire? divinement bon). Alors comme en plus c'était moins cher, j'ai glissé le tube dans mon panier en me disant 'on verra bien'. Oui, grand enthousiasme, vous avez vu ? (il faut dire qu'en ce moment je suis plutôt fatiguée et je ne déborde pas forcément d'entrain le samedi après-midi...) et puis une découverte en entraînant une autre, j'ai embarqué avec moi le lait corps nourrissant à l'argousier pour les peaux sèches. (je venais juste de finir mon flacon de Nuxe, ça tombait bien).

Et bien, je peux chanter les louanges de cette crème de douche 100% d'origine naturelle :
  • il en faut très peu pour être heureux pour se laver l'ensemble du corps !
  • la texture est hyper confortable
  • l'odeur divine
  • la peau d'une douceur incroyable
  • l'hydratation longue durée
  • beauté et volupté que c'est écrit sur le tube, les filles, foncez, c'est vrai ! 


on continue sur la même lancée avec le lait pour le corps riche en acides gras insaturés :
  • pareil, une petite quantité suffit
  • elle laisse un film sur la peau mais permet de s'habiller rapidement quand même
  • l'odeur, on en parle ? discrète mais très agréable
  • la texture fondante qui pénètre rapidement la peau
  • une hydratation longue durée et une amélioration visible de la peau en peu de temps
  • argument marketing validé ! Nutrition intense et vitalité

Perso j'ai des mollets très très secs, avec un aspect peau de croco radical si je ne les hydrate pas. Maintenant que je suis devenue sportive (haha), je prends bien plus de douches et ma peau est facilement agressée par l'eau calcaire... j'ai réellement besoin d'hydrater mon corps et cette crème est encore mieux que celle de Nuxe (c'est dire !)

Deux belles découvertes que je ne peux que vous conseiller !

Pour celles qui ne connaissent pas Weleda, c'est une marque bio sans conservateur, colorant ou parfum de synthèse, sans huile minérale, base lavante biodégradable et tensioactifs sans sulfate. Testé sous contrôle dermatologique.

weleda : 



dimanche 21 mai 2017

Douceur & pastel

écrit par le dimanche, mai 21, 2017


Je ne suis pas une fille chamallow, loin de là même. Pourtant en ce moment j'ai envie de couleurs douces, de forme rondes et de douceur.

Le monde extérieur est suffisamment dur pour ne pas en rajouter par ici. Ici c'est un peu mon cocon, mon lieu à moi (et un peu à vous aussi). Alors pour ce nouveau moodboard, j'ai eu envie de vous proposer quelque chose de doux et de rose empli de rêves. Comme si avec ces teintes pastel, on pouvait se protéger du monde extérieur, de la dureté des mots et des sentiments.

Bon, vous l'aurez compris, je suis moins présente par ici parce que je dispose de moins de temps pour me consacrer à ce blog. La vie me surprend toujours et il ne se passe jamais vraiment ce qu'on avait prévu. Il  a pas mal de nouveautés dans ma vie. Vous le savez, je suis assez secrète comme nana, je ne m'étalerais pas sur ces changements. Pour autant, si cela marche (croisez les doigts pour moi) je viendrais vous dire ma fierté de réussite dans quelques semaines (mois?)

Bises à toutes

source des images



vendredi 5 mai 2017

Panier de saison : Mai

écrit par le vendredi, mai 05, 2017


Ohlala oui, je sais ! je suis en retard ce mois-ci ! Les premiers jours de mai sont passés mais rassurez-vous il en reste encore tout plein pour profiter des bons produits de joli mois de mai !
Ce week end, ce sera confitures pour moi ! j'espère trouver de la rhubarbe et des fraises demain matin au marché :)

Légumes

Aillet,
Artichaut,
Asperges,
Basilic
Carotte,
Cerfeuil
Ciboulette,
Epinard,
Feve,
Laitue,
Menthe,
Oignon,
Oseille,
Pois gourmand,
Petit pois,
Pomme de terre,
Radis,
Roquette


Fruits

Cerises,
Fraises,
Melon,
Pamplemousse,
Papaye,
Rhubarbe.


Fromages

Brocciu,
Camembert,
Cantal,
Emmental,
Epoisses,
Fourme d'Ambert,
Livarot,
Maroilles,
Mozarella,
Pont l'Evèque,
Reblochon,
Roquefort,
Saint Nectaire,
Tome de Savoie.

mercredi 26 avril 2017

Projet DIY #19 : un cadre d'extérieur Pop

écrit par le mercredi, avril 26, 2017

Et pourquoi ne pas habiller le mur de la terrasse d'un cadre aux couleurs pop ? Un DIY simple mariant découpage et collage de papiers aux teintes vives.


Hello hello !

Ohlala comme j'ai aimé le thème de ce nouveau challenge Projet DIY ! Tout de suite j'ai su ce que je voulais faire ! Il faut dire que la décoration du balcon est une problématique récurrente chez moi ! Après avoir installé du gazon synthétique, des caillebotis, je suis toujours perdue face à son aménagement.

Alors, je crois que je me suis résignée. Premier week end de beau temps, j'ai ressorti mon petit salon repeint il y a 2 ans, ajouté une table basse mint et sorti mon fauteuil à bascule en rotin et là je me suis dis qu'un cadre ajouterait une touche d'originalité ! N'ayant pas la main verte, j'ai choisi de créer un cadre d'inspiration Pop Art représentant des cactus ! A défaut d'avoir de vraies plantes sur mon balcon, je peux contempler ces petits cactus sans qu'ils ne dépérissent ! 

Deux ou trois coussins colorés plus tard, je me suis dis que l'ensemble était plutôt agréable ! Je pense ajouter un ou deux tapis d'extérieur bien vifs et profiter ainsi d'un balcon pepsi cette année ! On ne voit pas mais j'ai fait courir une guirlande de lampions multicolores sur la rambarde de mon balcon. A la nuit tombée, les leds à l'énergie solaire s'allument et diffusent une douce lumière !

Alors que je rédige ces quelques lignes j'ai rallumé le chauffage, il fait un froid de canard sur Nantes (où je suis en formation) et je ne rêve que d'un mojito dans la douceur estivale !

Bonne journée :)



Pour ce DIY, vous aurez besoin de papiers de couleur (idéal grammage 160 de type canson), un crayon à papier, un cutter, de la colle, une regle et des ciseaux.

Première étape : créer le motif à réaliser et le reproduire sur différentes teintes de papier
Deuxième étape : découper vos motifs
Troisième étape : Découper des carrés de couleur
Quatrième étape : choisir les associations de couleur
Cinquième étape : coller !
Sixième étape : assembler le cadre et l'afficher !








jeudi 13 avril 2017

Granola sans gluten

écrit par le jeudi, avril 13, 2017


Il y aura toujours cette question de savoir si les flocons d'avoine sont avec ou sans gluten. Pour ma part, j'aurais tendance à penser qu'ils sont avec vu le mal de bide qu'ils me donnent. Ou alors est-ce du à autre chose ? Toujours est il que dans le doute je les remplace désormais par des flocons de sarrasin. Et cette recette est à tomber, vous m'en direz des nouvelles !

  • 200 g de flocons de sarrasin
  • 20 g de graines de tournesol
  • 40 g de graines de courges
  • 5 g de sésame
  • 15 g de graines de lin
  • 2 CS d'huile de pépins de courges
  • 2 CS de sirop d'agave
  • 1 CC de cannelle moulue

Avant cuisson

Après cuisson

  1. Dans un saladier, mélanger bien tous les ingrédients
  2. Au besoin ajouter un peu d'eau si le mélange n'est pas homogène
  3. Étaler sur une plaque allant au four et recouverte d'une feuille de papier cuisson
  4. Enfourner à 170 °C pendant 15 min et remuer régulièrement
  5. Stopper la cuisson quand le granola commence à dorer
  6. Laisser refroidir et conserver dans un bocal hermétique
  7. Ajouter fruits secs et baies de goji au moment de servir 



lundi 3 avril 2017

Panier de saison : avril

écrit par le lundi, avril 03, 2017


Le voilà il est arrivé ! Quoi ? Le printemps ! Et avec lui des produits bien sympa comme les asperges et les fraises !

2 mois que je vous dis que j'en ai marre des légumes d'hiver ! Je revis ! Ce n'est pas pour rien que le printemps est ma saison préférée !

Allez zou c'est parti !

Légumes

Aillet,
Artichaut,
Asperges,
Carotte,
Celeri rave,
Ciboulette,
Cresson,
Epinard,
Frisée,
Laitue,
Oignon,
Oseille,
Pois gourmand,
Petit pois,
Radis.


Fruits

Fraises (gariguettes),
Kiwi,
Pomme,
Rhubarbe.


Fromages

Beaufort
Camembert,
Cabécou,
Coulommiers,
Crottin de Chavignol,
Mimolette,
Morbier,
Parmesan,
Saint Nectaire,
Tomme.

mercredi 29 mars 2017

Projet DIY#18 : Une chouette Kawaii au point de croix

écrit par le mercredi, mars 29, 2017

Détourner une technique de perles à écraser pour créer un chouette projet au point de croix dans le cadre d'un challenge créatif.


Quand j'ai lu le thème du mois du projet DIY, j'avoue que je n'ai pas sautillé de joie. Kawaii. Pour moi cela signifiait le pastel, les japonaises habillées en personnages de dessin animé avec des couettes violettes, des mini-jupes plissées et des chaussettes hautes. Vous voyez le genre ? hello kitty, les petits personnages naifs, les animaux sooo cute, les grands yeux, les sourires et toute cette panoplie de choses qui sentent la guimauve. A 1000 lieues de mon univers. Qu'allais-je donc pouvoir proposer ? Je n'ai pas pour habitude de réaliser des DIY pour ensuite les mettre au placard ou pire à la poubelle. J'étais bien embêtée car je voulais proposer un DIY pour ce projet. Sacré challenge en perspective. Ma première participation s'annonçait donc compliquée. 

Alors comme à mon habitude, j'ai été chercher l'inspiration sur internet et je me suis créé un tableau Pinterest Kawaii. J'ai tapé le mot kawaii dans google image et ensuite kawaii diy. Puis je me suis laissée portée d'image en image... Quelques premières pistes sont apparues. Jusqu'à ce que je tombe sur un motif de chouette en perles à écraser. Et j'ai pensé à mon trio de cercles à broder reçu à Noël. J'avais déjà réalisé le plus petit cercle avec un joli "home sweet home". Alors, je me suis dit que ce serait pas mal de continuer et de réaliser le 2eme cercle.



Pour ce Projet DIY, j'ai eu envie de broder !


J'ai compté les perles et j'ai reproduit ce motif "chouette" sur papier dans une version point de croix. Je ne suis pas novice, j'ai réalisé quelques motifs lorsque j'étais étudiante. Je me souviens d'un panier de fraises et d'un bouquet de clochettes de muguet que j'avais brodé et cousu sur des coussins.



Quand on brode au point de croix, j'ai envie de vous donner 2 conseils (on se fait toutes avoir au moins un fois, je crois) :
  1. choisir un sens pour ses broderies (toujours orienter ses mailles dans le même sens pour avoir un rendu harmonieux et ne pas avoir une ligne qui va à droite et l'autre à gauche !) 
  2. ne pas faire des brins de fil trop longs car ils pourraient perdre en qualité au fur et à mesure que la broderie est réalisée. Ils se torsadent et le fil semble moins épais. Au final, on a un rendu pas tres propre.


Au départ, j’étais partie sur l'idée de reproduire 3 petites chouettes disposées en triangle et de 3 couleurs différentes. J'ai donc commencé par celle en haut à gauche. Au fur et à mesure de ma réalisation, je me suis rendue compte que non, ça ne collait pas. ça ne me plaisait pas. J'ai donc réfléchi à un autre positionnement et c'est tout naturellement que j'ai eu envie de la poser sur une branche, j'ai ajouté 2 coeurs pour équilibrer la composition. J'ai choisi une déclinaison de couleurs claires autour de la teinte jaune. (Ma déco est actuellement grise/moutarde et bois). Biensûr il y a quelques petits loupés dans ma broderie mais je crois que cela ne se voit pas trop.








J'espère que cette broderie vous aura donné envie d'attraper votre cercle à broder et faites moi signe si vous reproduisez ce patron : 



dimanche 19 mars 2017

Aménager son blacon

écrit par le dimanche, mars 19, 2017

Je partage avec vous une dizaine d'images d'inspirations afin d'aménager un balcon cosy et accueillant dans un esprit nature.


Voilà maintenant 3 ans que je suis dans cet appartement. Petit à petit j'ai aménagé mon nid de l'entrée au salon en passant par la cuisine récemment ! Il ne reste plus que la chambre qui est en cours (je me creuse la tête pour une tête de lit) et le balcon ! Et quand ce sera fini, je vous ferais le tour du propriétaire !

Mais pour l'heure c'est à la partie extérieur que je songe : un grand balcon de 8 m de long et d'1m50 de large ! Y'a de quoi faire !

Je vous ai déjà parlé de mes envies de printemps avec un moodboard greenary, aujourd'hui je poursuis avec des envies d'aménagement et de décoration pour profiter de la douceur de vivre !

Aménager un balcon : mes conditions


Mes problèmes sont :
  1. Il est exposé Est-Nord-Est (j'ai le soleil jusqu'en tout début d'apres midi mais pas sur tout le balcon)
  2. Je ne suis pas très douée en jardinage : je sais pas quelles essences choisir ni quelles tailles de pots utiliser
  3. Je voudrais 2 espaces (lecture/farniente et repas)
  4. j'ai un vis-à-vis avec le balcon d'à côté (qui est relativement proche même si ce n'est pa sle même immeuble)
  5. Je voudrais garder assez d'espace pour y poser mon tancarville quand je fais des lessives (j'ai toujours préféré le lingé séché dehors - même si je suis en ville, mais dans une rue piétonne donc ça va, je crois)
  6. Je suis locataire... alors les trous dans la façade, j'y songe même pas !


Mission du printemps : trouver et réaliser un chouette balcon pour en profiter jusqu'à octobre !


J'ai déjà l'an passé fait une tentative d'aménagement en posant des caillebotis sur une partie, du gazon synthétique sur une autre et un tapis d'extérieur sur le reste. Je suis totalement insatisfaite du résultat !

Pourtant j'adore passer de longs moments sur mon balcon dès que la douceur commence à arriver. Je regrette juste de ne pas réussir à en faire un endroit à l'image de mon cocon pour qu eje m'y sente parfaitement bien ! 

Si vous avez des conseils à me donner je suis preneuse ! Surtout en récup' et DIY !

(je me suis inscrite à Silence ça pousse, pour qu'ils viennent m'aider !! Croisez les doigts avec moi pour que ma candidature soit retenue ! Promis, si je passe dans le poste je vous ferais signe !)


Inspirations déco pour 2 espaces à vivre : détente et repas









jeudi 16 mars 2017

Savons homemade aux parfums naturels

écrit par le jeudi, mars 16, 2017

A noël, j'ai reçu un kit pour fabriquer son savon soi même. Je n'avais pas encore eu le temps de m'y mettre. Ce week-end, je me suis lancée ! Et vous commencez à me connaitre, je ne suis pas du genre à suivre la notice à la lettre.

dimanche 12 mars 2017

J’achète moins, je vis mieux, c'est parti ! d'Ombeline Hoor

écrit par le dimanche, mars 12, 2017

J'achète moins, je vis mieux. Mon avis.

J'ai rencontré Ombeline en 2013 à Nantes. Elle tenait le blog "L'arbre à patates" qui décryptait les étiquettes cosmétiques. Engagée et fière de ses convictions, je l'ai ensuite retrouvée en banlieue parisienne où j'ai partagé quelques semaines de colocation avec Mathieu. Elle était toujours aussi pétillante, joyeuse, positive, impliquée et engagée ! A l'époque elle menait un combat de communication sur les perturbateurs endocriniens, connaissait toutes les bonnes cantines bio de Paris et faisait ses débuts en cuisine !

mercredi 8 mars 2017

Journée internationale des droits des femmes

écrit par le mercredi, mars 08, 2017

Jusqu'à il y a peu, la Journée de la Femme, j'avoue que je ne comprenais pas trop à quoi ça servait. Je trouvais que c'était comme la Journée de la Secrétaire (je vous assure que ça existe). Idiot et inutile.

J'étais même la première à beugler "Mais pourquoi y'a une journée de la femme et pas une journée de l'homme, hein ? Parce que eux c'est 364 jours/an ?" 

Une Journée de la Femme? Oui. Pourquoi ?


Et puis j'ai réfléchis (un peu). J'avais juste oublié que c'est la journée internationale des droits des femmes. Et cette journée prenait alors un tout autre sens. Ce n'était pas la journée de la femme dans toute sa futilité telle que je me le figurais. Non, c'est la Journée Internationale des droits des Femmes. Pas une journée légère en fait.

Et je me suis dis que cela était sans du au fait que dans notre joli petit pays, la femme avait sa place. Certes pas encore tout à fait à égalité avec son homologue masculin mais quand même plutôt pas si mal.

Alors cette journée prend tout son sens à mes yeux quand je la renomme : Journée internationale des droits des femmes.

Un pas vers l'égalité et la liberté ?


En vrai, les Femmes ne sont pas les égales de l'homme dans de nombreux pays. Elles sont réduites, écrasées et parfois même humiliées. Dans de nombreux pays, elles ne sont pas considérées aussi bien que les hommes. Elles n'ont pas les droits que nous avons ici en France. Elles n'ont pas leur mot à dire et doivent se soumettre ou subir des lois/façon de vivre qui ne leur permettent pas de vivre librement. Tout ça parce qu'au fond, ce ne sont pas elles, les plus musclées, celles qui ont la force physique et l'apparence les plus imposantes. Cela aura été l'inverse, aurions nous un monde dirigé par les femmes ? 

Au fond, quand j'y réfléchis, je n'ai jamais trop senti de différence homme/femme dans ma petite vie. A part peut-être cette fois où l'on m'a expliqué que je ne partirais sûrement jamais en expat' pour le taf parce que je suis une femme et que mon métier de l'époque s’exerçait surtout dans des pays où la femme n'a pas encore les mêmes droits que l'homme. J'avais trouvé cela injuste. Mais réaliste. Tristement réaliste.

Tout ça pour dire que dans ma vie, il y a mille petits détails qui n'en sont pas pour moi mais qui sont des batailles quotidiennes pour les femmes d'autres pays.

Je ne me rendais pas compte de mes droits en tant que Femme en France

  • J'ai fais des études. Je sais lire et je suis instruite.
  • Je conduis une voiture. Seule.
  • Je peux prendre le bus si je veux. Sans risquer de me faire violer à l'intérieur.
  • Je vais travailler dans un  bureau. Avec des hommes.
  • Je donne des directives à mes subalternes. Masculins of course. Je peux même devenir entrepreneur et monter ma boîte si je le veux.
  • Je m'habille comme je veux. En jean, si j'ai envie. Avec un décolleté, si je suis d'humeur.
  • Je prends mes décisions. Je peux décider de ma contraception, des soins médicaux que je souhaite (ou non) effectuer.
  • J'exprime mes opinions. Auprès de mes amis, de ma famille, au boulot et ici même.
  • Je rigole, je chahute sans faire attention au genre de la personne.
  • Je peux me baigner et exposer mon corps au soleil. J'ai le choix entre bikini et maillot 1 pièce voir même nue si cela me tente.
  • Si j'ai envie, je peux acheter un appartement au lieu de le louer. Je peux devenir propriétaire.
  • Je peux me marier avec un homme que j'ai choisi peu importe s'il est d'une religion ou d'un milieu social différent du mien.
  • J'ai le choix de garder un enfant et de l'élever seule ou bien d'avorter sans être une criminelle.
  • Si j'avais des enfants, j'aurais des droits sur eux en cas de séparation avec le père. Ils pourraient même porter mon nom.
Et puis, j'ai participé à l'élection du Président de le République. J'ai voté

Alors voilà, tous ces droits innés ou acquis, j'avais oublié de les voir et de les prendre en compte toutes ces années. La Journée Internationale des droits de la Femme est devenue officielle en 1977. 

Je me rends compte à quel point j'ai pu être stupide et égoïste.

Il reste encore beaucoup de combats à mener


Tous les jours, je vis libre et je ne savoure pas le goût de la liberté à sa pleine mesure.

Les Femmes ont encore de nombreux combats à mener. Dans de nombreux pays, des femmes se battent tous les jours pour avoir des droits. Des droits élémentaires.

J'attends avec impatience le jour où sans distinction de sexe nous vivrons à égalité. Je rêve de ce monde où tout le monde aura les mêmes droits. Et surtout d'un monde où nous ne parlerons plus de "féminisme", de "machisme", de "sexisme" et autres termes attribués à notre genre, à notre sexe.

Et vous, vous en pensez quoi de cette journée internationale de la femme ?

dimanche 5 mars 2017

Pizza sans gluten aux épinards

écrit par le dimanche, mars 05, 2017

  • 1 pate à pizza sans gluten
  • 2 CS d'huile d'olive
  • 4 feuilles de basilic
  • 1 CS d'origan
  • 1 boule de mozzarella
  • 4 tranches de chorizo
  • 1 belle poignée d'épinards frais
  • 1 CS de câpres
  • 8 olives noires
  • 1/2 oignon
  • 1 pincée de graines germées

jeudi 2 mars 2017

Greenery Moodboard... en attendant le printemps !

écrit par le jeudi, mars 02, 2017


Hello hello !

J'ai envie de crier "Hello SPRING !" mais malheureusement on n'y est pas encore !! Plus que 3 petites semaines à tenir et nous pourrons définitivement dire AU REVOIR à l'hiver ! J'ai hâte (comme tous les ans) d'en finir avec le froid, les tempêtes (Marcel & son orchestre // ici nous avons particulièrement été gâtés on se serait cru en Bretagne !), la pluie et le manque de soleil.

mercredi 1 mars 2017

Panier de saison : mars

écrit par le mercredi, mars 01, 2017

Début de mois = panier de saison sur le blog !

On se retrouve donc aujourd'hui avec les produits frais de mars et ça y est , on va enfin voir poindre les fraises ! Pour moi, c'est le fruit printanier plaisir par excellence !

Fini les légumes et fruits d'hiver, de nouvelles couleurs et saveurs vont arriver ce mois de mars !

Alors que va t on manger de bon en mars ?

Légumes :

Artichaut,
Betterave,
Carotte,
Chou blanc,
Chou frisé,
Chou rouge,
Chou rave,
Céleri,
Ciboulette,
Courge,
Epinard,
Endive,
Fenouil,
Oignon,
Mâche,
Navet,
Oseille,
Persil,
Poireau,
Radis,
Salsifi.


Fruits :

Ananas,
Avocat,
Banane,
Citron,
Fraises (gariguettes),
Fruit de la passion,
Kiwi,
Mangue,
Orange,
Orange sanguine,
Pamplemousse,
Poire,
Pomme.


Fromages :

Brie de Meaux et de Melun,
Comté,
Epoisse,
Gruyère,
Livarot,
Maroilles,
Munster,
Pont l'Eveque

dimanche 26 février 2017

Niort... 3 ans plus tard

écrit par le dimanche, février 26, 2017
Voilà, j'ai posé mon pied à Niort le 21 avril 2014. Cela va faire presque 3 ans bientôt.

Après une phase de découverte où j'avais trouvé que c'était une jolie petite ville, je m'y suis vite ennuyée. Disons que l'été passé et l'automne bien installé, j'ai compris que Niort n'était pas la ville la plus dynamique du monde. Dur dur pour moi qui venait de Nantes !

L'année suivante a été assez difficile. Je m'y ennuyais. Et plus je m'ennuyais moins j'avais envie de m'y investir, de changer mon regard ou de me dire que la vie pouvait être différente.

En pleine période de doute, j'avais essayé d'être positive et j'avais écrit : 10 raisons de vivre à Niort.

Avec le recul, je suis toujours assez d'accord avec ce que j'ai écrit MAIS (parce qu'il y a un MAIS ! ) aujourd'hui, je regarde la vie à Niort comme un avantage. (OUI vous avez bien lu.)

Faisons le point de ces 10 points !

  1. Calme et vie paisible : Je dis OUI mille fois OUI ! ici, le climat et la vie sont doux. Pas de stress. En voiture, il y a bien 'le bouchon niortais' de 5 minutes maxi mais globalement tout s'écoule gentiment ici. Les gens sont zen, le soleil berce doucement la ville, le rythme est lent et l'on s'y habitue drôlement vite ! A côté de la vie parisienne où l'on passe son temps à courir sans profiter je dis : Niort 1 point
  2. Produits du terroir. On en parle des Halles de Niort ? Je ne fais plus mes courses que là bas ! Armée de mon caddie à roulettes, je papote avec mes producteurs locaux préférés, le primeur attrape mes produits préférés avant même que j'ouvre la bouche, la fromagère est toujours de bon conseil, la fleuriste a des jolis petits bouquets pour rien du tout, le pain est cuit comme il faut (ça change du pain pas cuit qui fait péter)... bref, les rares fois où je suis obligée d'aller au supermarché, c'est un calvaire ! Au marché, la qualité est au rendez-vous et pas plus chère ! Niort 1 point
  3. Sport. je m'y suis mise.... et j'aime ça !  Je vais même à la salle de sport plusieurs fois par semaine alors que je n'avais jamais reussi à me mettre au sport jusqu'ici ! Niort 1 point
  4. Soleil. Comment vous dire que d'avril à octobre je prends mes repas sur ma terrasse, que l'été je reste profiter des douces soirées, que je lézarde dans mon transat au soleil pendant des heures... Quant à l'hiver, il est quand même souvent ensoleillé et je n'ai pas eu à sortir mon bonnet depuis que je suis ici... Donc bon, à côté du crachin breton, y' a pas photo ! Niort 1 point
  5. Zones commerciales énormes. Bon ben j'aime encore moins ça ! Dommage que le centre ville n'arrive pas à prendre... il y a des efforts mais j'espère que ça finira par revenir (vite) ! Niort 0 point
  6. Jolie ville. Petit mais mignon, le centre ville a un charme indéniable et une histoire (notamment celle des dragons). 3 ans après je ne me suis toujours pas lassée de ces petites rues charmantes. Je regrette quand même que la ville ne soit pas plus grande parce que parfois, j'ai un peu l'impression de tourner en rond et surtout le centre est tout petit... très vite en quelques enjambées le long du quai métayer, on se retrouve vite en pleine nature. Niort 0,5 point
  7. Qualité de Vie : loyers toujours peu élevés. Frilosité quand même sur l'achat d'un bien immobilier car quid de la revente ? Je pense qu'on peut faire de super affaires mais j'ai de gros doutes sur la vente... Niort 0,5 point
  8. Cinéma. Vous aimez le cinéma. Moi toujours pas. sans surprise Niort 0 point
  9. Zenitude. Slowlife et tout le tralala... Niort plage l'été et ses canoës en location pour faire un tour sur la Sèvre sont des incontournables. Tout comme le marché du samedi matin, les balades dans le marais poitevin, les piques niques à la Roussille, les soirées à n'en plus finir aux Planches... Bref à Niort, on vit en pleine conscience pour qui sait apprécier la vie ! Depuis que je vis ici j'ai gagné en sérénité (et c'est peu de le dire !)  Niort 1 point
  10. Campagne. Toujours pas besoin de faire des km et des km pour voir un peu de verdure, peut être même pas assez de km... le  marais poitevin et ses asineries sont accessibles en 10 min de voiture... A contrario, les plages sympas sont à 1h15/30 donc même si c'est pas hyper loin faut être motivé pour y aller. Oui, je suis une citadine amoureuse de l'Océan (mais pas trop de la campagne et des champs) !  Niort 0,5 point

Vivre à Niort : oui ou non ?

Au final, Niort s'en sort avec 6,5 points/10 de mon point de vue. De gros (énormes) points positifs qui sont compensés par des manques à mon goût (culture principalement)

En toute franchise, je pense que j'aurais (quand même) du mal à quitter Niort. Notamment pour ces raisons :
  • 55 m² avec terrasse et parking couvert pour 500 euros/mois
  • calme et sérénité de la ville
  • climat
  • alimentation locale et bio/raisonnée accessible

On se refait un point dans 3 ans ?

jeudi 23 février 2017

Saint Cado en hiver

écrit par le jeudi, février 23, 2017

J'avais déjà publié des photos de la petite île de Saint Cado en Belz dans le morbihan en mai 2013.
J'y suis retournée récemment et c'est toujours aussi charmant. Le pont menant à l'île a reçu un petit ravalement.

jeudi 9 février 2017

Spaghetti à l'ail confit et au citron

écrit par le jeudi, février 09, 2017

jeudi 2 février 2017

Panier de saison : Février

écrit par le jeudi, février 02, 2017

Nous y voilà, le mois que je déteste arrive. Un mois court où il fait tout le temps mauvais. Il fait nuit le matin quand je me lève et noir le soir quand je rentre du boulot. Bref, Février est le mois que j'apprécie le moins et pourtant c'est celui qui nous rapproche un peu plus du printemps.

Pour éviter une baisse de moral, je me réfugie dans ma cuisine pour mitonner de bons (?) petits plats avec les légumes de saison ! Et scoop : j'en ai marre des courges ! Après les betteraves rouges, c'est aux potimarron, Jack be little et autre butternut de me lasser !

Alors, qu'est ce qu'on mange de bon en février ?


Légumes

Betterave,
Brocolis,
Carotte,
Céleri,
Chou,
Crosne,
Endive,
Mâche,
Navet,
Oignon,
Poireau,
Pomme de Terre,
Salsifis...



Fruits 

Ananas,
Banane,
Clémentine,
Citron,
Kiwi,
Mandarine,
Orange,
Pamplemousse,
Poire,
Pomme



Fromages 

Beaufort,
Comté,
Epoisse,
Laguiole,
Ossau Iraty
Parmesan Reggiano,
Salers,
Vacherin Mont D'Or...

dimanche 29 janvier 2017

Level 10 life : se fixer des objectifs pour atteindre le bonheur !

écrit par le dimanche, janvier 29, 2017
Lors de ma "revue de presse bloguesque" du dimanche matin, en sautant de blog en blog, je suis tombée sur un article UK sur le "Level 10 Life". Je ne connaissais pas. Je suis constamment à me remettre en question, à m'interroger sur tel ou tel aspect de ma vie et cette méthode afin d'être la meilleure version de moi-même m'a parue intéressante. J'aime beaucoup les outils de développement personnel et je me suis laissée tentée par celui-ci. Bilan dans 3 mois !


Le principe  du Level 10 Life

  • Faire le point sur sa vie, 
  • Définir son (ses) but(s), 
  • Se fixer des objectifs 
  • et Faire des bilans trimestriels. 

Ainsi en progressant sur 3 mois, on peut facilement rectifier ses objectifs et y aller en douceur.



Faire le point en toute franchise sur 10 aspects de sa vie

  • Famille & amis
  • Développement personnel
  • Spiritualité
  • Finances
  • Carrière
  • Romance
  • Fun & Loisirs
  • Générosité
  • Environnement de vie
  • Bien-être (Santé & sport)

Sans se mentir, ni enjoliver la réalité ou au contraire noircir le trait, il convient pour chaque catégorie de réfléchir à sa situation et de se poser quelques questions :
Cet aspect de ma vie correspond il à ce que j'avais espéré ?
Quel niveau de satisfaction sur 10 puis je lui donner ?


Ensuite, on fait une jolie roue de vie qui servira de base et de référence. La mienne est moyenne partout... Rien de bien mauvais et rien de super non plus !




Fixer ses buts et définir ses objectifs d'amélioration

Pas la peine de se lancer à coeur perdu dans toutes les catégories où l'on s'est attribué de mauvaises notes. Non, essayer de tout améliorer en même temps serait une perte d'énergie, de motivation et source d'épuisement et d'abandon.

Ok, tel aspect le ma vie ne me convient pas. J'aimerais atteindre tel but pour que celle-ci me convienne parfaitement ? Ok, je définis des objectifs (courts, moyen et long terme par exemple) afin d'en améliorer le niveau et d'atteindre le bonheur (niveau 10) !



Comment définir ses objectifs ? Trouver le but !

Pour commencer, il faut définir son but à atteindre pour chaque catégorie. Après, pour chaque catégorie, il suffit de se fixer par exemple 3 objectifs simples et réalisables. Au bout de 3 mois, on fait un bilan et on rectifie/ajoute de nouveaux objectifs en fonction de l'avancée vers notre but.

But de la catégorie : "écrire son but pour atteindre le niveau 10"
  • Objectif 1
  • Objectif 2
  • Objectif 3




Quelques exemples d'objectifs pour atteindre le level 10 !


Famille & amis 
  • Rendre visite à mes parents 1 fois par trimestre
  • Reprendre contact avec mes amis (mails, sms ou facebook)
  • Ouvrir mon cercle d'amis à de nouvelles têtes


Développement personnel
  • Lire 1 livre par mois
  • Manger en pleine conscience pour écouter ma satiété
  • Défi gratitude tous les jours !


Spiritualité
  • Méditer 10 minutes par jour
  • Faire 15 min de yoga au réveil
  • Faire de la sophrologie 1 fois par semaine


Finances
  • Ne pas être à découvert
  • Économiser 100 euros tous les mois
  • Faire 1 mois de No-Buy (vêtements, chaussures, accessoires)


Carrière
  • Demander une formation professionnelle
  • Mieux équilibrer mon temps professionnel et vie perso
  • Demander une augmentation !


Romance
  • Organiser du temps pour moi en dehors du couple
  • Ne pas trop me reposer sur l'autre
  • Vivre 1 heure déconnectés par semaine pour se recentrer


Fun & Loisirs
  • Apprendre une nouvelle technique
  • Organiser des vacances vertes cet été
  • M'offrir un week end en spa


Générosité
  • Être à l'écoute et prêter une oreille bienveillante
  • Reprendre le bénévolat
  • Faire un don à une association


Environnement de vie
  • Faire 1 grand ménage tous les 2 mois
  • Apprendre à fabriquer mes produits ménagers
  • Décorer ma maison


Bien-être
  • Cuisiner tous mes repas et bannir les produits manufacturés
  • Suivre un programme sportif personnalisé et supervisé par un coach sportif
  • Adapter ma garde-robe à mon âge



Un exemple dans ma vie 

Dans mon cas, prenons "Bien-être". Comme je l'ai expliqué ici, j'ai décidé récemment de changer mon mode de vie de de me mettre au sport. Je pense que si j'avais dû me noter à l'époque, j'aurais mis 1/10 (je ne bougeais pas de chez moi, sédentarité au boulot, activité physique nulle...)

Mon but est de : retrouver mon énergie et me sentir à l'aise avec mon corps.

Pour l'atteindre, je me suis donné 3 objectifs
  1. Court terme : faire 30 min de gym 5 x par semaine à partir de vidéos youtube
  2. Moyen terme : m'inscrire à la salle de sport et assiste à 4 cours par semaine
  3. Long terme : avoir un programme musculation personnalisé avec l'aide d'un coach
Aujourd'hui, après 10 mois, j'ai atteins mes objectifs court et moyen terme. Je sens bien que je ne suis pas prète encore pour mon objectif long terme mais les résultats sont là : je me sens plus énergique, tonique et mieux dans mon corps. J'ai ajouté une routine sportive à mon quotidien 3 à 5 fois par semaine. Je ne me culpabilise pas si j'ai un empêchement et que je ne peux pas faire de sport. Je me force parfois un peu pour rester motivée mais j'ai complètement intégré le sport à vie. Il fait désormais partie de mes habitudes et cela n'a pas été si simple !



Accepter les nouvelles habitudes pour atteindre son but

Pour atteindre son but, il faut changer et bouleverser ses habitudes. Soit en arrêtant certaines mais surtout en intégrant de nouvelles habitudes de vie. Et cela peut parfois sembler décourageant une fois l'exaltation du départ passée!

L'auteur de Miracle Morning a une vision du changement qui est qu'il faut 30 jours pour intégrer une nouvelle habitude à sa vie :
  • Phase 1 : J1 à J10 : Insupportable
  • Phase 2 : J11 à J20 : Inconfortable
  • Phase 3 : J21 à J30 : Irresistible

Comme on se fixe des buts à 3 mois, le premier mois est décisif  ! Il ne faut pas lâcher pour permettre à l'habitude de s'installer durablement dans notre vie!

La preuve au début j'étais motivée mais parfois il fallait que je me fasse violence pour allumer l'ordi, sortir les baskets et me bouger ! Maintenant j'ai parfois la flemme (plus à cause du froid et de la pluie) mais je sais que quand le cours commence je suis contente d'être là et surtout je sais que ce bien être va se prolonger à l'issue de la séance !


Alors? Prête pour vous lancer dans le Level 10 Life ?



mardi 24 janvier 2017

Soupe panais & courge spaghetti

écrit par le mardi, janvier 24, 2017


J'aime bien la courge spaghetti pour son côté funky. C'est joli mais globalement ça n'a pas un goût de foufou si on ne l'assaisonne pas ou si on ne l'utilise pas avec d'autres préparations.

J'ai eu envie de l'associer avec le panais. Et le résultat est top ! Aussi je partage avec vous ma recette parce que je ne sais pas si vous êtes comme moi mais l'hiver j'adore manger des soupes et pourtant je n'aime pas manger toujours la même soupe !


Ingrédients pour environ 1.25 l de soupe :

  • 1 panais moyen
  • 1/2 courge spaghetti
  • 1 oignon moyen
  • 3 carottes nouvelles (en botte)
  • 2 petits poireaux 
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 cc de crème fraiche/personne
  • graines germées, graines de courges et huile de courge pour la déco
  • 1 cc de sel de mer
  • poivre
  • eau



  1. Peler les légumes et les couper en petits morceaux (plus les morceaux sont petits et plus la soupe aura de goût)
  2. Placer les légumes dans une grande casserole avec le laurier et le thym, saler et couvrir d'eau
  3. Porter à ébullition
  4. Réduire le feu sur feu doux et couvrir
  5. Laisser mijoter à petit bouillon pendant 45 minutes
  6. Poivrer
  7. Retirer la feuille de laurier et le thym.
  8. Placer dans le bol du mixer et mixer les légumes
  9. Compléter avec le bouillon pour obtenir la texture voulue
  10. Servir avec la creme fraiche, graines germées, graines de courges et quelques gouttes d'huile de courge

jeudi 19 janvier 2017

Le slow-blogging

écrit par le jeudi, janvier 19, 2017


J'ai abandonné ce blog pendant de longs mois. D'abord par manque de temps puis aussi d'inspiration mais surtout parce que je ne me reconnaissais pas dans la blogosphère de l'époque. Tout n'était que course et compétition entre les blogs. Ce n'était pas ma vision des choses, ce n'était pas moi.


Bloguer sans contraintes : garder la notion de liberté


La course aux "like", le challenge des statistiques toujours à la hausse, la quête des partenariats, l'égoïsme, les envies de popularité (l'effet pompom girl) et surtout l'absence de partage. J'avais vu de nombreux blogs que j'aimais au départ se transformer en panneaux publicitaires, d'autres complètement disparaître, de nouveaux blogs se créer avec des ambitions clairement affichées. J'ai vu une concurrence déloyale entre les blogueurs, une soif de reconnaissance au détriment des lecteurs, des fausses envies de partager un bout de soi, des "influenceuses" auto-proclamées par milliers... Toutes ces tensions et ces ondes négatives impactaient ma vision de ce que je pense être "tenir un blog". 

Parce qu'après tout, un blog n'est il pas une petite partie visible de ce que nous, blogueurs, sommes? Pour ma part, j'écris avec mon coeur, mes émotions et mes envies. Ecrire un article me prend désormais plus de temps. J'y passe des heures... j'écris sur plusieurs jours.  Je laisse reposer, je corrige, je modifie... Je choisi un moment tranquille (et lumineux) pour faire des photos (trop nombreuses pour au final être déçue de mon talent de photographe inexistant !) Je prends plaisir à partager une opinion, une jolie découverte ou un petit bricolage (DIY qu'on dit). Ce plaisir je l'avais perdu en essayant de coller à ce qu'il fallait faire.


Ne pas devenir l'esclave de son blog


Je n'ai jamais aimé les contraintes, les obligations... et encore moins pour quelque chose que j'ai moi-même créé et qui est un loisir. j'avais d'ailleurs écrit 'quand bloguer devient une contrainte' il y a trois ans (déjà!) par rapport à mon blog cuisine pour lequel je m'imposais un rythme de publication et pour lequel je m'étais collé une pression inutile. Je me comparais aux autres, je regardais ce qui marchait, comment il fallait faire et surtout je devenais aussi uniforme que les autres. Je perdais mon identité et je le savais. Bref, je devenais frustrée.

Mon blog n'était plus la source de petit bonheur qu'il était au départ. J'avais laissé de côté ce que j'aimais au départ pour faire comme il faut, pour avoir des partenariats, des abonnées et des visiteurs à gogo...

J'aimais cet espace de liberté qu'est le blog. J'aimais le bonheur de partager. J'aimais écrire.


Penser plaisir et non gain : ne pas se perdre en cours de route


Enfin bref, tout ça pour dire qu'il y a quelques mois j'ai fait un trop plein de blogosphère. Je ne voyais plus bien l'intérêt de venir ici alors que l'atmosphère des blogs était repoussante, que je ne pouvais plus de cette facette dégoulinante d'hypocrisie. J'avais même écrit un article "cette blogosphère qui m'écoeure" et que je n'ai jamais publié. Il est toujours là dans mes brouillons... 

Et puis, j'ai eu envie de revenir à la fin de l'éte. Cet espace qui est le mien me manquait. Le partage de ce qui s'entrechoque dans ma tête était urgent. J'avais peur aussi que ça fasse l'effet d'un pétard mouillé et que quelques semaines plus tard, je quitte à nouveau cette sphère. Et bien non ! Non seulement je suis toujours là et mon inspiration est toujours au rendez-vous ! J'aime de nouveau écrire et partager !


Bloguer, c'est être vrai. C'est donner son avis sincèrement.


En fait, depuis que j'ai rejeté tous les dictats de la blogosphère, je m'y amuse à nouveau. J'aime venir ici, poser mes doigts sur le clavier et les laisser frapper sur les touches pour "discuter" avec vous. Enfin je fais plus souvent des monologues j'avoue ! J'aime prendre mon temps et bloguer à mon rythme. Publier un dimanche soir ou un mercredi matin? Ne pas publier pendant une semaine ou deux ? Je ne publie pas dans les créneaux qui m'apporteront le plus de trafic mais je m'en fout ! Je n'ai pas tout bien rempli les balises de référencement? peu m'importe. J'oublie de partager mes articles sur les réseaux sociaux? qu'importe, je le ferais demain... ou pas ! 

Non ce ne sont plus les statistiques et les demandes de partenariats (que je rejetais 8 fois sur 10) qui font battre mon petit coeur de blogueuse. (certes avec les années et les milliers d'articles sur le référencement que je l'ai lu, j'ai un taux de visites journalières qui est loin d'être dégueux.) Même si j'ai peu de commentaire, je sais que mes articles sont lus, partagés et parfois source d'inspiration. Et peu importe si les personnes qui sont touchées me le disent ou pas (je ne vous cache pas que j'aime qu'on me dise des choses gentilles, mais qui suis je pour pleurer après des commentaires alors que je ne commente jamais les blogs que je parcours. Qui suis-je pour quémander la fidélité alors que moi même je suis blogueusement infidèle ?)

Parfois les personnes qui passent ici lisent un article. Parfois elles aiment son contenu et elles poursuivent alors leur visite sur le blog en découvrant 2,3,4 ou plus articles anciens ou récents. Peut être ne reviendront-elles jamais mais j'ai la satisfaction de les avoir distraites / renseignées / aidées / répondu à leurs attentes pendant quelques minutes. 

Et cela me suffit.



Profiter des bonheurs simples & prendre du temps pour soi


Vivre dans une petite ville de province m'a apporté une approche différente de la vie. Je suis désormais adepte du slowlife que j'applique également au blog. J'essaye de profiter de l'instant présent, de ne pas me presser, de ne pas me forcer et de déguster chaque instant de vie. De faire qu'une journée soit accompagnée de nombreux petits bonheurs. J'aime m'organiser pour apprécier ce que je fais. Décider de mon emploi du temps pour y insérer des activités que j'ai choisi. Je profite de ce que je vis sans penser "je pourrais en parler sur le blog" et m'obliger à voir une expo à travers l'objectif de mon appareil photo. Et en plus, j'ai découvert que cette philosophie de blogging s'est très largement répandue dans les pays anglo-saxons. Le slow blogging ou le besoin de ralentir a fait son apparition il y a déjà plus d'une dizaine d'années outre atlantique. La France serait elle en retard sur ses camarades dans ce domaine ? 

Slow bloggers blog for people, not search engines, page ranks or technorati authority. Slow Blogging is about substance to posts, not just banal clichés and one-line sound bites that sound good but are ultimately vacuous. Think. Study. Consider. Write. Then post. Tortoise knows best

Toujours est il que depuis que j'ai recommencé à écrire par ici en septembre, mon blog est source de légereté et me donne envie de constamment l'améliorer que ce soit en terme de design ou de qualité de texte ou d'image. J'ai ressortit mon réflex qui dormait au fond d'un placard, je m'amuse à modifier des templates gratuits, j'ai mille idées d'article... Je teste, j'efface, je recommence....

Mais surtout je laisse libre cours à mon inspiration. Je n'ai pas de ligne éditoriale. Je laisse mon esprit se promener et partir à droite ou à gauche, imaginer des petits bricolages, partager avec vous un peu plus de moi... Tout simplement parce que j'ai décidé que je serais ici comme dans la vie.


Adopter le slow blogging pour revenir à l'essentiel


Pour vous donner les grandes lignes (qui sont très largement détaillées sur les blogs anglo-saxons, il y a même un manifesto du slow-blogging), le slow-blogging, c'est :
  • Bloguer à l'inspiration et non pas à des dates précises 
  • Conserver le blogging comme un loisir et non pas comme un 2eme emploi (souvent non ou peu rémunéré)
  • Se laisser guider par ses envies et ne pas coller à la mode
  • Préférer la qualité à la quantité
  • Prendre du temps pour soi quitte à délaisser son blog quelques jours/semaines/mois
  • Ne pas se sentir obligée de se justifier
  • Abandonner la course aux "like"
  • Suivre ses statistiques d'un oeil sans que cela ne devienne une obsession
  • Revenir aux fondamentaux du blog et tenir un blog qui ne ressemble pas à un panneau publicitaire
  • Délaisser le SEO, la présence à tout va sur les réseaux sociaux
  • Se fixer des objectifs d'amélioration de contenu, de qualité, de design, d'échanges et non pas de pages vues, d'articles publiés, de partenariats...
  • Se faire plaisir !



lundi 16 janvier 2017

Moodboards Hivernaux

écrit par le lundi, janvier 16, 2017

Je reviens non pas avec 1 mais avec 2 moodboards sur le thème de l'hiver !

je sais que vous avez beaucoup aimé mon article "comment créer un moodboard ?
Et puis le froid, les températures qui baissent, la neige partout en France (sauf dans mon coin grr), les thés bien chauds bus sous le plaid posée sur le canapé, les pulls doudous et les doigts gelés ...

J'aime l'hiver autant que je déteste avoir froid ! Je trouve cette saison à la fois joliment poétique et mélancolique. La nature est au ralenti mais surprend parfois avec des teintes pastels et des silences feutrés.

Cette fois, j'ai été fouiller du côté de Pinterest. Je continue d'alimenter mon Tumblr qui me sert de moodboard perpétuel (surtout déco où j'y puise des inspirations pour mon appartement - peut être un jour je vous le ferais visiter. Je l'aime de plus en plus...)