Rechercher dans le blog

mardi 31 mars 2015

lundi 23 mars 2015

Expo : La toilette, Naissance de l'intime

écrit par le lundi, mars 23, 2015

J'ai été passer le week end à Paris. Entre balades et shopping, bien entendu il y a eu expos !

vendredi 13 mars 2015

Paris vs Niort

écrit par le vendredi, mars 13, 2015

Je me suis dis qu'il serait rigolo de faire comme le célèbre Paris vs New York et ses affiches colorées !

mardi 10 mars 2015

Rhume : le baume qui a sauvé mon nez !

écrit par le mardi, mars 10, 2015


Allez, assez blablaté ces dernières semaines, on passe à plus de futilités !

dimanche 1 mars 2015

Certaines marques prennent elles les blogueurs pour des c*** ? (ou comment je me suis fâchée)

écrit par le dimanche, mars 01, 2015
Eléments de réponse ...

Souvent on entend les blogueurs râler parce que les marques manquent parfois de tact ou pire prennent réellement les gens pour des andouilles.

Récemment, j'avais un peu de temps à perdre alors j'ai choisi je jouer à la conne avec les marques qui me proposaient des partenariats/communiqués mal ciblés. Oui je sais ce n'est pas totalement glorieux mais comme on dit chez moi : "à con, con et demi".



Ces trois exemples sont ceux pour lesquels j'ai fait une réponse. Il y en a d'autres auxquels je n'ai pas répondu... Les propositions et communiqués de presse que je reçois sont mal ciblés à 95%. Souvent, les personnes me les envoyant n'ont même pas pris la peine de lire (ou ne serait ce que jeter un oeil) à mon blog. Pourquoi aurais je donc envie de prendre le temps de partager une info, un produit, d'une personne qui ne daigne pas prendre le temps de savoir si je lui plais ou pas ?

Je tiens tout d'abord à préciser que ce n'est pas le cas de toutes les marques. Certaines sont très correctes et plus qu’honnêtes avec les blogueurs. Les offres de partenariats (comme on dit dans le milieu) sont dans ces cas là réellement gagnant-gagnant. Mais il faut le dire, parfois on assiste à de beaux exemples : perdant-gagnant et ce n'est pas rare malheureusement. J'ai choisi 3 exemples mais j'aurais pu en donner d'autres. Je dirais que dans mon cas, le ration proposition sérieuse/proposition non acceptable est de 1 pour 6 (oui parfois je reçois du mal ciblé tout à fait correct). (oui les marques ont encore pas mal de boulot avant de traiter les blogs comme un canal de diffusion à juste titre.)

3 exemples tout en finesse (des 2 parties entendons nous !) reçus pour ce blog et pour mon blog de cuisine. J'ai volontairement supprimé les noms des marques pour ne pas leur porter préjudice.


Exemple 1


Le mail de départ : un pseudo communiqué de presse pour présenter une bonne idée : pimper son vélo avec des roues décoratives sous une bannière écolo.
La réalité : un site qui vend des roues permettant d'afficher des publicités.
La réponse : j'attends toujours ! (et sérieusement, j'aurais vraiment voulu avoir une réponse)
EDIT du 02/03/15 :  réponse reçue ! 

Le mail de départ le 11/02/2015:

Bonjour Gwen
Je vous relaie une information qui intéressera votre lectorat. L’habillage de vélos, c’est inédit, c’est français, et c’est écolo­gique !
Je vous ai joint un communiqué sur l’innovation « xxx », appliqué à la mode et au  « lifestyle », en mettant en avant l’originalité du concept; afin de mieux correspondre à votre ligne éditoriale.
Nos vélos, au style d’exception (cf photo ci-dessous), ne passent pas inaperçus dans les rues, peut-être en avez-vous déjà croisés d’ailleurs...
Ne prenez pas cet email pour une démarche commerciale, ce n’est pas notre approche et n’avons pas de budget « pub » pour relayer cette nouvelle mode. Nous espérons juste que vous pourrez parler du principe des « vélos habillés et person­nalisés » sur votre blog www.mamzellgwen.com, même sans nous citer, cela mérite d’être connu.
Vous pouvez en découvrir plus sur ces vélos hors-norme dans le communiqué en PJ (avec pleins de photos !), ou sur notre site internet
N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus d’informations, de visuels ou une interview de notre fondateur.
Au plaisir d’échanger,
Cordialement,


Le communiqué de Presse associé :

LA MODE SE MET AU VÉLO
Saviez-vous que tous les grands-couturiers s’y sont mis et proposent des modèles de vélos « design » ? Face au dynamisme du secteur du cycle, la société Human Concept a souhaité, par l’intermédiaire du projet XXX, créer une nouvelle mode : l’habillage des vélos. Bien plus qu’un simple outil de communication, les écovélos offrent aux cyclistes la possibilité de choisir la « tenue » de leur vélo. Simplissime, il suffit de changer les enjoliveurs, et votre vélo change de tête ! Vous êtes plutôt esprit Classe, Hipster ou décalé ? Dites-le avec votre XXX !
LA TECHNOLOGIE S’INVITE
Les cyclistes peuvent personnaliser leur vélo : demande en mariage, graffitis, couleurs préférées... Tout est possible. Ces cyclistes peuvent aussi rouler aux couleurs d’un tiers, notamment un annonceur ou un publicitaire. Car l’équipe XXX est allée très loin dans le concept. Une technologie smartphone permet le tracking des flottes de vélos et donc de mesurer la diffusion des campagnes de
communication. Cela permet in fine aux cyclistes de monnayer leur usage du vélo en fonction des kilomètres roulés, des heures de stationnement réalisées et selon la géolocalisation de leurs déplacements. L’équipe XXX travaille depuis un an à la conception d’un système embarqué sur les vélos pour optimiser la collecte de données et améliorer l’expérience-utilisateur.
« Le vélo de demain, c’est pour aujourd’hui ! »
LA COLLECTION 2015, ULTRA TENDANCE
Stylés, discrets ou agressifs, la collection 2015 propose des XXX pour tous les goûts..

ÊTRE PAYÉ POUR FAIRE DU VÉLO :
L’idée folle d’une start-up décalée. Le vélo est LE moyen de transport de demain, il est bon pour la santé et l’environnement, bon pour le porte-monnaie, moins de bruit, moins de trafic routier, il est même conseillé pour la ponctualité au travail... Face à un tel constat, l’équipe XXX a lancé une idée folle : on devrait nous payer pour faire du vélo !

UN CONCEPT SIMPLE RAPIDEMENT ADOPTÉ
Si vous arborez de la publicité sur votre vélo, vous êtes payé pour cela. Plus vous roulez, plus vous
stationnez, plus vous êtes dans des endroits passants, plus vous gagnez. L’application smartphone permet de suivre le vélo en temps réel et de quantifier l’usage des cyclistes. Ces derniers sont libres de rouler où ils veulent, quand ils veulent, si ils veulent. Le calcul des rémunérations est automatisé. Ils peuvent espérer gagner de 12€ à 125€/mois, la moyenne étant de 60€ par mois et par cycliste.
Et si vous n’avez pas de publicité sur votre vélo ? Vous pouvez l’habiller avec les enjoliveurs « Collection 2015 » ou faire produire vos kits sur mesure...

UN PROJET DE TROIS ENTREPRENEURS
Ils sont 3 associés nantais à porter le projet : Le Président XXX, diplômé de Centrale Paris, XXX, le Directeur commercial et XXX, la Responsable Communication. Amis de longue date, ils comptent bien s’implanter très vite dans les grandes capitales de l’hexagone (Paris, Lyon, Bordeaux, Nice…).

UN APPROCHE UNIQUE ET SANS ÉQUIVALENT :
Vous pouvez chercher longtemps un projet similaire, vous ne le trouverez pas. L’équipe XXX a créé un concept unique, dans l’ère du temps, qui ambitionne d’essaimer son concept à l’international dès que le marché français aura été conquis. Un beau projet qui met en valeur la qualité de  l’entrepreneuriat nantais et des dispositifs d’aide.

INÉDIT, MALIN ET PRATIQUE :
Ces étudiants qui roulent pour une marque. « Les cyclistes deviennent des ambassadeurs, ils choisissent le message qu’ils font passer »

LES ÉTUDIANTS TRÈS DEMANDEURS : LE BON PLAN POUR SE FAIRE DE L’ARGENT TOUT EN S’AMUSANT
Sur la seule ville de Nantes, en quelques mois, ce sont près de 300 cyclistes qui se sont mis sur liste d’attente pour rouler en écovélo. Un succès local qui s’explique par la qualité de la politique « Vélo » menée par Nantes Métropole, mais surtout par l’attrait des rémunérations en ces temps de morosité économique. Étudiants, cadres, artisans, retraités, demandeurs d’emplois... Toutes les catégories de population sont représentées même si les étudiants y sont représentés très majoritairement.



Ma réponse le 11/02/2015:

Bonsoir,
J'ai parcouru votre site par curiosité et j'avoue ne pas etre sensible à votre concept. Je ne crois pas qu'il colle à ma philosophie de vie. J'ai cru que c'était uniquement de la décoration de vélo à la lecture de votre mail, ce qui me semblait plutôt rigolo, mais apparemment il s'agit juste de transformer son vélo en panneau publicitaire :/
J'aurais souhaité avoir votre point du vue en quoi la publicité est écologique ? les encres utilisées sont elles des encres végétales? quels sont vos engagements en faveur de l'environnement? les matériaux des roues utilisés sont ils biodégradables et/ou fabriquer dans un contexte de préservation de l'environnement? les annonceurs ont ils une politique environnementale éprouvée et reconnue? Autant de questions restées sans réponse en parcourant votre site internet (ou alors j'ai raté la rubrique avec les réponses, ce qui est aussi possible ! ). Parce qu'avouez que se baser sur "le vélo c'est écolo" c'est un peu juste comme argument.
et enfin, pourquoi l'utilisateur doit acheter ses roues? parce que bon mettons 60€/mois de rémunération pour des roues à 300 €, cela fait 5 mois pour commencer à rentabiliser le fait d'être un panneau publicitaire. Est ce vraiment un bon plan ?
De plus, n'étant pas dans une ville éligible, je ne comprends pas trop votre contact.
J'attends donc votre retour pour comprendre (et peut etre changer d'avis) sur votre concept !
Bien à vous
Gwen


J'attends toujours leurs arguments...


EDIT : Réponse du 02/03/2015

Madame,
Merci pour votre bel article sur les « ciblages inappropriés des marques » envers les blogueurs, dans lequel nous sommes cités. Merci aussi pour votre réactivité à poster ce type de message agressif sans avoir pris le temps de nous relancer ou d’étudier plus en détail nos actions. Pour répondre rapidement à vos interrogations, voici quelques éléments : les supports publicitaires sont en matériaux recyclés (PVC extrudé), les vélos et roues sont fabriquées en France, quand les cyclistes roulent aux couleurs d’ONG ils ne sont pas payés et nous non plus (cf.Promotion des Restos du Cœur en cours). Notre concept d’habillage des vélos consiste à concevoir des enjoliveurs « imprimables » adaptés certains types de vélos, nous ne faisons pas de marge sur les vélos et roues que nous distribuons. Ensuite, les cyclistes peuvent effectivement soit personnaliser leur vélo avec leurs propres visuels, soient rouler aux couleurs d’un annonceur qu’ils choisissent eux-même. Vous remarquerez aussi dans les « campagnes à pourvoir », que certaines campagnes sont en fait des petites annonces que des gens Lamba passent pour être affichées sur les vélos de particuliers... Enfin, pour chaque kilomètre roulé par les cyclistes, nous reversons une partie des rémunérations à un fond de dotation qui vise à financer des causes solidaires, ce sont les cyclistes eux-mêmes qui décideront des attributions. Nous sommes une start-up, sans salarié, qui fait de son mieux pour faire les choses convenablement avec les contraintes économiques associées à un tel lancement de projet. Pour le ciblage de votre blog, nous avons estimé que vous parliez de sujets suffisamment larges et d’envergure nationale, et que cela pouvait intéresser votre lectorat. Nous nous en excusons si ce n’est pas le cas.
Je ne m’aventurerai pas à vous demander si vous utilisez un moteur de recherche sur fond noir pour économiser de l’énergie, si vous êtes habillée tous les jours avec des textiles écologiques ou encore, si votre fournisseur d’accès internet a une politique RSE bien définie... Merci donc pour la précision de vos questions, en espérant que vous pourrez modérer vos allégations.
Bonne suite à vos activités.

Ma réponse

Je ne répondrais pas. Je trouve dommage qu'il ait fallu que j'écrive ce post pour qu'on me réponde.




Exemple 2 

Le mail de départ : une proposition d'affichage de publicité sur mon blog.
La réalité : diffuser de la pub mal ciblée contre zéro euro
La réponse : j'attends encore ! (bon ok, j'ai répondu pour le fun)


Le mail de départ  le 13/02/2015:

Bonjour,
L’équipe de XXX vous propose d’utiliser notre widget gratuit de programme TV spécial cuisine pour votre blog.
Il vous permettra d’afficher une sélection de programmes directement en lien avec cette thématique.
Votre intérêt :
Complétez votre thématique, votre blog sera enrichi par une information pratique, actuelle et pertinente. Votre audience sera informée en temps réel des programmes télé sur le thème de la cuisine.
Profitez d’un service totalement gratuit !
Comment ça marche ? Intégrez le widget en moins de 5 minutes.
1.       Nous générons un code sécurisé (ci-dessous) à intégrer dans la colonne latérale de votre blog.
2.       Vous l’intégrez à votre blog.
3.       Notre widget affichera automatiquement les programmes concernant la cuisine.
Ci-dessous l’exemple du widget que nous avons imaginé pour vous* et le lien pour le consulter en ligne.
*le contenu et la couleur de fond sont modifiables selon vos préférences 
Spécifications techniques :
300px de large
- De 420 à 600 px de hauteur
- Intégration en colonne droite ou gauche.
*Voici le code embed à intégrer :
<iframe width="300" height="480" src="" frameborder="0" >Offert par le programme TV <a href="">XXXX</a></iframe>
Je me tiens à votre disposition pour plus d’informations,
Cordialement,


Ma réponse le 16/02/2015 :

Bonjour,
Je vous remercie pour votre proposition de partenariat avec XXXX.
Pour un partenariat gagnant-gagnant, vous trouverez en pièce jointe le dossier de presse de mon blog. Ainsi, vous pourrez écrire une présentation du blog dans votre magazine.
Votre intérêt :
Complétez votre thématique, votre magazine sera enrichi par une information pratique, actuelle et pertinente. Votre audience sera informée d'une source de recettes végétariennes.
Profitez d’un service totalement gratuit !
Je vous remercie de m'informer de la date de parution de la présentation du blog afin que je mette en place votre publicité sur mon blog pour une durée à déterminer.
Bien à vous,
Gwen

A ce jour, toujours pas de réponse...




Exemple 3

Le mail de départ : une proposition de partenariat.
La réalité : 5 recettes/mois contre 5 pots d'épices à 3 euros / mois + un bon d'achat de 5 euros.
La réponse : Refusé ! (faut être sérieux deux minutes...)

Le mail de départ  le 12/01/2015:

Bonjour
Je me permets de vous contacter pour vous proposer un partenariat avec notre boutique en ligne XXX
Nous souhaitons alimenter davantage notre blog avec des recettes créatives et de saison . Nous avons pensé à vous, nous sommes tombés sous le charme de vos recettes ! 
L'idée de ce partenariat serait de réaliser des recettes pour notre blog, en contrepartie nous serions ravis de vous offrir des épices de votre choix. Tout un dispositif de visibilité est envisageable ( mise en avant de votre site sur notre site, via notre blog, via nos colis livrés à nos clients....etc) 
Seriez-vous intéressée par ce type de partenariat ?
Dans l'attente de votre retour,
Au plaisir de vous lire !
Très bonne journée,

Ma réponse le 12/01/2015:

Bonjour,
Je serais éventuellement intéressée. J'aimerais quelques précisions avant de me décider.
Les épices sont elles bio ou issues de l'agriculture raisonnée/naturelle?
Quelle est la fréquence de création envisagée et le montant de la contrepartie ?
Merci pour vos réponses
A bientôt
Gwen


Réponse le 18/01/2015 :

Bonjour Gwen,
Nous n'avons pas de label spécifique, mais nous avons des normes draconiennes qui garantissent la qualité de nos produits.
Nous pensions à 5 recettes par mois en échange, nous nous fournissons 5 épices de votre choix, ainsi qu'un bon d'achat de 5€.
Au plaisir de vous compter parmi nos partenaires


Relance le 26/01/2015:

Bonjour Gwen,
Je reviens vers vous concernant notre proposition. Etes-vous intéressée par ce type de partenariat ?
Merci pour votre retour et à très vite,


Ma réponse le 27/01/2015

Bonjour
non je ne suis pas intéressée.
bonne continuation 
Gwen






Tout ça pour dire que je ne suis pas partisane de la publicité et des partenariats (comment ça vous n'aviez pas remarqué? ^^) mais j'attends un minimum de sérieux dans les propositions qui me sont faites. Qui accepterait une relation perdant/gagnant, qui accepterait de devenir un panneau publicitaire gratos ? Qui accepterait qu'on lui mente ?

Sur ce, passez une bonne semaine !