Rechercher dans le blog

lundi 23 février 2015

La beauté est une attitude.


La semaine dernière sur twitter, on a vu beaucoup de discussions autour de la beauté naturelle. Ou pour être tout à fait exacte : la beauté sans photoshop.

Cela a débuté par la photo de l'icone des podiums des années 90 : Cindy Crawford
Les professionnels de la mode ont débattu sur la publication volontaire ou non de cette photo. Certains disant que c'était une image que la belle Cindy ne voulait pas voir paraître telle quelle. Tandis que d'autre au contraire abondaient dans le sens des anti photoshop en prétendant que la star avait volontairement laissé publier la photo.


Et puis, peu de temps après, ça a été le tour de Beyoncé. Non Queen B n'est pas naturellement "parfaite". Non elle n'a pas une peau nickel et le cuissot ferme. Et j'ai envie de dire OUF. Elle n'est pas cette femme bionique qu'on nous fait croire. Oui, comme nous elle a des boutons le lendemain matin après une soirée pinard, saucisson, chocolat. Oui, elle est comme nous avec ses petites imperfections qui la rende humaine, abordable et j'ai même envie de dire "normale". Là encore, chacun y est allé de son petit commentaire, de son insurrection...



Quoiqu'il en soit l'encre virutelle a beaucoup coulé sur les claviers.

Ces photos non retouchées, les rendent elles moins belles ? Je n'en suis pas sûre. Au contraire.

Très franchement, ces photos me choquent. Non pas par leur contenu, je me doute bien qu'une femme comme Cindy Crawford, de plus de 45 ans qui a eu des enfants ne peut pas avoir un corps de jeunette de 20 ans. Non elle me choque parce que la dernière fois que j'ai vu Cindy (la semaine passée à peu près), elle était loin d'avoir ce ventre. Elle était loin mais alors très loin de cette (fausse) réalité. De même pour Beyoncé et sa peau parfaite. Je ne suis pas naïve, je sais bien que toutes les photos des magazines, des blogs et de toutes les publications sont embellies, modifiées, contrastées... Mais je ne pensais pas que cela était à ce point.

On nous dit qu'on doit aimer notre image, notre corps, notre réalité telle que nous sommes. On nous dit que les bourrelets, les seins un peu tombants, les petites vergétures ou encore les silhouettes non parfaites ne doivent pas nous empêcher de nous apprécier. On nous dit que nous sommes belles comme nous sommes MAIS on nous renvoie une image erronée de la vérité. On nous montre des corps parfaits peu importe l'âge de la personnalité photographiée. On nous montre des femmes au teint parfait, des femmes à la peau lisse et ferme, des femmes aux formes harmonieuses. Des femmes à la beauté fantasmée.

Alors quand on nous dit de ne pas nous comparer aux femmes des magazines, je me demande si cela est possible. Comment ne pas regarder ces corps imaginaires que l'on nous vend comme étant les standards de la beauté ? Comment ne pas se regarder dans un miroir et focaliser, voire se découvrir de nouveaux défauts/complexes parce qu'on ne colle pas à ces standards qu'on nous jette à la figure chaque mois, chaque semaine, chaque instant où l'on feuillette un magazine ?

Je ne dis pas qu'on ne doit pas modifier légèrement les photos. Au contraire, on peut lisser un teint ou contraster des couleurs. Mais de là à totalement modifier des morphologies, je ne suis pas d'accord.

Et surtout, je voudrais qu'on arrête de nous mentir. Qu'on arrête de nous faire croire que ces femmes existent et surtout qu'elles correspondent à la beauté actuelle.

Et puis, je suis tombée sur ce site : Herself qui montre les femmes telles qu'elles sont dans la vraie vie. Pas sur les pages glacées des magazines. Non, ce sont des femmes comme vous et moi : des femmes de chair et d'os. Des femmes belles malgré leurs imperfections. Des femmes qui n'ont pas peur de se dénuder pour afficher des corps imparfaits mais parfaitement beaux.






La beauté est une attitude. 

Est ce qu'on verra un jour ces femmes dans les magazines? J'en doute.

Déjà quand une série de photos avec un mannequin plus size est publié, la fille fait rarement plus d'un 44 et elle mesure au moins 1m70. La mode n'a pas la même notion de femme ronde que la rue.

Je regrette qu'on nous assène d'aimer nos corps tels qu'ils sont et qu'en même temps on pointe du doigt nos imperfections et nos complexes.

Je rêve d'un Biba, d'un Cosmo ou d'un Glamour rempli de femmes de la vraie vie. De femmes belles et juste sublimées sous les pinceaux de photoshop.

Reviendra t on à plus de naturel et de vérité ou continuera t on à nous faire croire que la beauté doit être lisse, figée et irréelle ?


2 commentaires:

  1. Très bel article, ça fait du bien merci <3

    RépondreSupprimer
  2. Quel bel article! je vais finir par les aimer mes poignées d'amour ;)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire !
Merci de votre passage sur le blog
A très bientôt j'espère ;)