Rechercher dans le blog

mardi 2 juillet 2013

Mon Voyage à Nantes #1

Premier arrêt sur le parcours du Voyage à Nantes : Place du Bouffay.

Une oeuvre qui me laisse perplexe. Incapable de définir si j'aime ou si je n'aime pas. Pas indifférente mais indécise. Des personnages d'une vingtaine de centimètres reproduits par centaines et posés suivant différentes configurations sur un tas de déchets inertes issus de chantiers de démolition locaux. Voilà ce devant quoi, je suis restée songeuse quelques longues minutes.

L'artiste Isaac Cordal y présente "Follow the leaders". Des centaines de figurines masculines dans un univers de gravas et de bâtiments en béton. Ca et là quelques lampadaires en cuivre.

Le message semble être celui d'un monde éphémère que l'on peut contempler depuis un belvédère s'avançant dans la création elle-même.








































et vous, vous en pensez quoi ?


5 commentaires:

  1. de jour la perception est vraiment différente! pour le moment je l'ai vu que la nuit! j'ai hâte de voir de jour!

    RépondreSupprimer
  2. Moi je n'ai pas encore eu l'occasion de la contempler de près mais à froid comme ça je la trouve assez pessimiste: message d'un monde apocalyptique ou il ne reste que ces fameux leaders qui sont sans doute les responsables de cette fin du monde. Un avertissement sans doute sur notre situation actuelle. Sinon j'aime bien l'esprit de l'oeuvre, cela intrigue et permet différentes lectures, super accessible j'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai vu avant que l'oeuvre soit révélée et je me demandais ce que ça pouvait cacher, et... j'adore, même si j'aurais préféré plus de verdure ; ça me fait à la fois penser au chantier qu'il y a de l'autre côté de la ligne de tram avec le bâtiment qu'ils ont construit, et un peu au 11 septembre, pour le coup c'est glauque, mais principalement j'aime bien :D

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas encore vu cette œuvre mais c'est drôle de la regarder sur tes photos : s'il n'y avait pas les deux dernières on serait vraiment en immersion totale dans le petit monde de ces personnages, sans se rendre compte de l'échelle...

    RépondreSupprimer
  5. je pense que ça a dû couter bien trop cher pour ce que c'est... désolée, je suis hermétique à ce genre "d'oeuvre" o.O moi je n'y vois qu'une seule lecture : un tas de gravas sur lequel mon fils de 5 ans aurait planter ses playmo (quoique vu l'ambiance je l'emmènerai chez le psy direct s'il "pondait" un truc pareil). C'est bizarre quand nous allons en Hongrie, il y a beaucoup d'oeuvres d'art moderne et bien elles me parlent mieux que celles que nous avons ici, c'est moins "stupide", pessimiste, incompréhensible, ou au pire il y a au moins la beauté de la réalisation "artisanale" (la matière et la manière quoi).....

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire !
Merci de votre passage sur le blog
A très bientôt j'espère ;)