Rechercher dans le blog

lundi 29 avril 2013

Salade de fruits, jolie, jolie ...

écrit par le lundi, avril 29, 2013
J'aime beaucoup les salades de fruits. Ça permet le mélange de couleurs, de saveurs et ça change du bête fruit en fin de repas.

Préparée un peu en avance, les parfums s’exaltent et un sirop naturel se forme.
Ici, une salade de fruit simplissime et excellentissime !
Fraises, banane, citron vert et menthe ... Les plus gourmands pourront ajouter un trait de sirop de goyave !
J'ai choisi de la manger avec des boudoirs ... miam !





Pour 2 personnes, il vous faudra : 2 bananes, 10/12 fraises, 4 feuilles de menthe (+ pour la déco), 1 à 2 citron vert (+ 2 rondelles pour la déco).
Il suffit de couper les fraises en 4 dans le sens de la longueur, les bananes en rondelles et de hacher grossièrement les feuilles de menthe. On mélange le tout, on verse le jus de citron, on re-mélange et on réserve à température ambiante 30 min. Puis au moment de servir, on décore avec la menthe entière et des morceaux de citron vert.













jeudi 25 avril 2013

Quai et Ile de Versailles ~ Nantes

écrit par le jeudi, avril 25, 2013
Est il vraiment utile de présenter cette île sur l'Erdre ?
Cette île est en fait un parc japonisant sur 1,7 hectare.
On y trouve également la maison de l'Erdre où se tient actuellement une expo photo sur les oiseaux.
C'est un lieu de promenade nantais très prisé !
Lors de cette balade je suis descendue à l'arrêt de tram : Motte rouge où sont amarrées des péniches puis j'ai longé l'Erdre jusqu'à la passerelle Ouest de l'île où se trouve le club nautique. Une bonne promenade sur l'île et je suis ressortie par le pont Sud pour longer à nouveau l'Erdre sur le quai de Versailles.

(on ne dirait pas comme ça sur les photos mais l'île était pleine de promeneurs ! )


lundi 22 avril 2013

DIY : un abat-jour coloré

écrit par le lundi, avril 22, 2013
Un abat-jour blanc c'est bien mais au bout d'un moment, on s'en lasse.
A force de le voir, il a fini par me sortir par les yeux !
j'ai donc attrapé mes feutres, choisis les couleurs les plus adaptées (et surtout les moins criardes) et je me suis posée à mon bureau pour une petite demi heure de coloriage !





Pour ce DIY, il vous suffit de quelques feutres et d'un abat jour.

J'ai choisi 5 teintes : gris perle, bleu ardoise, vert pomme, rose fluo et rose peau. Ensuite, j'ai juste coloré les espaces ajourés de l'abat-jour. Ici, un abat-jour ikea acheté en soldes à 3 euros.

Après libre à vous de colorier comme vous le souhaitez !














jeudi 18 avril 2013

Dans ma rue.

écrit par le jeudi, avril 18, 2013


Tout a l'heure, il m'est arrivé un truc qui ne m'étais pas arrivé depuis un petit moment. Je dirais que ça n'était pas arrivé depuis environ 1 an. Depuis le début de mon chômage en fait.

En effet, depuis cette date, j'ai toujours répondu gentiment "non, au revoir". Alors qu'avant souvent le samedi, je répondais favorablement à la demande formulée, aux sollicitations, aux sourires. 
J'échangeais un sourire, deux ou trois phrases sympathiques, des remerciements qui n'avaient pas vraiment lieu d'etre. Parfois même un bisou. 

J'avais oublié. j'avais surtout évité de voir et d'entendre. Peut etre parce que moi aussi, je m'étais bêtement dis que ça pouvait être contagieux. Comme ceux qui pensent que le chomage est contagieux et qui se sont doucement détournés de mon chemin...  Alors, oui, peut etre que bêtement j'ai pensé que la rue c'était contagieux.

Dans ma vie de citadine, ce moment ne m'est arrivé que 2 fois. 2 fois on m'a embrassé chaleureusement  et spontanément pour me dire merci. Presque normalement, une accolade dans la rue. Un moment où l'on se sent géné parce que ça n'aurait jamais du avoir lieu. Il n'y aurait jamais du y avoir ce genre d'échange. Dans mon monde idéal, tout le monde vivrait avec un toit et mangerait à sa faim.

La première fois, c'était au printemps l'an passé je crois. J'avais eu le droit  à un éblouissant "Vous êtes formidable mademoiselle !" dans ma tête, je me souviens qu'à l'époque j'avais pensé "Formidable de quoi? c'est normal ! même si ce genre de chose ne devrait pas être normal". Il avait alors bondi débout et m'avait donné un accolade et m'avait embrassé la joue. J'avais rien vu venir mais j'avais touvé cet élan touchant. On ressort toujours un peu bêta de se type de démonstration, sans trop savoir si on doit dire merci ou s'excuser. J'avais offert 1 ticket resto, peu pour moi et beaucoup pour lui car il allait pouvoir acheter à manger à ses chiens. Ca m'avait un peu émue je dois avouer. Peut être suis je trop sensible? je ne sais pas.

Et puis tout à l'heure, cette jeune fille assise sur la marche d'un troquet fermé. Ses 2 chiens à ses pieds et qui m'a gentiment interpellée. Elle avait ce regard doux et perdu qu'on parfois les gens de la rue. j'ai vaguement prononcé que je n'avais pas beaucoup de monnaie et elle a alors dit cette phrase qui m'a marquée, un timide "j'ai faim" qui a stoppé net mon pas.

Je me suis senti bête, égoïste et lâche. Oui, j'avais 3 euros. Oui j'aurais pu les donner directement sans faire celle qui veut pas. Oui j'aurais du penser qu'elle avait faim et qu'elle cherchait pas juste à récupérer un peu d'argent.

Je rage parfois de  ne plus avoir de tickets resto à offrir. Mais ça fait partie du jeu. j'ai quitté le confort du salariat pour modifier mon existence. Ca prend du temps, ça avance, parfois ça recule mais Pôlo ne me donne pas encore de ticket resto ...

On a parlé des chiens, du soleil qu réchauffe, des gens qui l'ignore comme ces 2 filles passées juste avant moi et du kebab un peu plus haut. On a rigolé en disant qu'il est sympa et elle m'a dit qu'il la connaissait bien, que ça faisait 6 ans...

Elle s'est alors relevée et m'a tendue la main. J'ai pensé qu'elle voulait me serrer la main pour me dire au revoir mais non, elle s'est juste accrochée à mon épaule et m'a embrassée tout en s'excusant de peut être me salir.

Cette attention inutile m'a touchée. Ce souci délicat de propreté qui ne cadrait pas avec la jeune femme. Comme si l'on allait utiliser un ton obséquieux et se mettre à se faire des courbettes. On était au milieu de la rue à s'excuser mutuellement ! Je crois qu'au final on était heureuse pour elle toutes les deux.

Son parcours je ne le connais. Probablement que je ne la croiserais pas de nouveau (car le coin est mauvais et cette rue ne l'aime pas), pourtant elle dégageait de la douceur, un regard perdu et un si forte incertitude.Comme si elle avait été entourée par une aura d'instabilité et d'inquiétude. Pourtant, elle restait calme et souriante peut etre même un peu apeurée derrière son sourire et ses yeux clairs.

Ce petit moment de partage aussi infime fut il, m'a remise à ma place. Oui je suis une privilégiée.
3 euros. M'en suis je sentie privée? 
J'aurais pas du hésiter.


mercredi 17 avril 2013

Coupe de fraises au citron vert

écrit par le mercredi, avril 17, 2013
J'adore les fraises, gariguette, Plougastel, mara des bois... toutes les variétés me plaisent !
En ce début de saison des fraises, j'en suis déjà à ma 3 ou 4eme barquette ! Je les mange avec du fromage blanc, du yaourt, des boudoirs, des palets bretons,ou simplement nature ...
Et puis, j'ai eu envie d'une dessert un peu sympa visuellement mais qui reste simple !
ni une ni deux, j'ai trouvé des verres à cocktail en plastique chez Casa et du coup, je me suis dit que ce serait sympa de présenter les fraises dedans.

Bon ok, j'aurais bien rajouté une boule de glace à la vanille mais je n'en avais pas !

Alors pour servir ce dessert il suffit de couper les fraises en 4 dans le sens de la longueur, de mélanger avec le jus d'un demi citron vert, 1 cuillère à soupe de miel liquide et de laisser reposer au frais environ 30 min.
Au moment de servir, il faut répartir dans les coupes plus ajouter le zeste de citron vert et des amandes effilées pour faire joli !

et voilà le travail :)





lundi 15 avril 2013

Carnaval de Nantes 2013

écrit par le lundi, avril 15, 2013
Le Carnaval de Nantes se tient du 14 au 20 avril 2013 :
- la parade de jour le 14 avril
- la parade des enfants le 17 avril
- la parade de nocturne le 20 avril

C'est sous un beau soleil réchauffant que s'est tenu dimanche la parade de jour. Pas moins de 2 heures de défilés pour une 20aine de chars, groupes musicaux, danseurs....

Les enfants attendaient impatients et déguisés, les Reines jetaient des bonbons, les confettis virevoltaient continuellement dans l'air ! Une ambiance chaleureuse et bonne enfant pour un défilé coloré !

Vivement l'an prochain !

Et pour ceux qui n'ont pas pu y assister, quelques photos prises dimanche.


jeudi 11 avril 2013

DIY : une touche de néon pour réveiller un top classique

écrit par le jeudi, avril 11, 2013
J'avais acheté cette blouse brodée lors des soldes d'hiver. Je l'ai portée 1 ou 2 fois mais je trouvais qu'elle me donnais un air trop sage. Déjà que j'ai une tête de 1ere de la classe, ça ne m'avantageait pas des masses.  Et j'avais raison de penser cela ! Ca a d'ailleurs valu un joli commentaire d'un patron de bar au pote avec qui j'étais : "elle est cool ta copine mais on dirait qu'elle a un balai dans le cul" Moi, j'ai eu droit au simple et chic : "eh miss, t'es sympa mais détends toi et donne moi ton balai, t'aura l'air moins coincée". Et pourtant j'étais du côté de Graslin (bonjour cliché) ... Voilà, voilà ....

Je me suis donc dis que là ce n'était vraiment plus possible que je le porte tel quel !

Dans mon esprit, l'idée à donc germé de lui associer une touche fluo pour lui donner du peps !



Un petit tour chez Eurodiff plus tard, 1 m de ruban rose fluo dans la poche, je suis prete !

Commencez par mesurer l'encolure. Moi, j'ai choisi de ne pas complètement fermer le galon et de laisser un espace d'environ 1/2 cm dans le dos. Histoire que ça fasse "pas sage" !! 
Couper le ruban et le positionner avec des épingles.
Le coudre à la machine en suivant la bordure du col afin que la couture créée se positionne sur la couture existante.

La suite ... en images !














mercredi 10 avril 2013

30 secondes zen : Mon Océan !

écrit par le mercredi, avril 10, 2013
Une vidéo de 30 secondes pour vos faire écouter le bruit des vagues et contempler l'océan !



Vidéo réalisée le 31 mars dernier sur le cordon dunaire reliant Etel à Port Louis dans le Morbihan. Une plage longue de plusieurs kilomètres totalement préservée car étant considéré comme propritété militaire. Donc accès limité. Même au plein coeur de l'été on peut tranquillement bronzer sans avoir le nez dans les pieds de son inconnu de voisin. Pas loin de 10 m nous séparent les uns des autres !

J'aime cette plage et surtout cet océan car à chaque fois, il est pareil mais différent. Les couleurs changent, les vagues aussi. Il peut aussi bien être un jour bleu turquoise et lisse et le lendemain vert de gris et agité.

Ce jour là, il était plutot gris et avec un peu de vagues. Reposant en quelques sortes. Je l'aime tout le temps de toute façon !

Quelques fois des surfeurs s'y risquent, d'autres fois des nageurs...

Certes il ne faisait pas très beau mais les vagues sont bien là. Un peu de vent aussi. Quelques cerf-volants tournoyaient autour de nous ce jour là.



Un balade les pieds dans le sable et les cailloux brassés par l'océan atlantique.


video

Un de mes endroits préférés où j'aime me ressourcer.




et vous, dans quel endroit vous ressourcez vous ?



mardi 9 avril 2013

L'eau micellaire Taaj® : test et avis

écrit par le mardi, avril 09, 2013
J'avais utilisé la crème pour les mains Taaj® qui m'avait bien hydraté les mains tout l'hiver. Une crème qui sent bon, pénètre rapidement, ne laisse pas de résidu et surtout le plus important qui hydrate durablement les mains. J'étais donc contente d'avoir découvert cette marque à l'eau de l'Himalaya. Rien que ça !

Quand j'ai fini ma bouteille d'eau micellaire de la marque B com bio le mois dernier, j'ai foncé à ma parapharmacie préférée pour la renouveler mais une fois sur place mes yeux sont tombés sur l'eau micellaire Taaj®. Un beau packaging, une marque qui m'avait déjà séduite... je me suis donc laissée tenter. J'ai acheté l'eau micellaire Taaj® qui comme c'est indiqué sur le flacon "convient aux peaux sensibles." Elle avait tout pour me séduire : romarin, thé vert, camomille et, en plus, elle ne contient pas de parabène !



Bref, le soir venu, J'ai ouvert le flacon et je me suis démaquillée. L'eau sent bon mais la taille du flacon ne rend pas son utilisation très aisée. Ce gros bidon n'est pas facile à manipuler et prend de la place ! Déjà première (mauvaise) surprise, les yeux me picotent. Tant pis, je ne me démaquillerais pas les yeux avec ce produit.

Quelques jours plus tard,je ne suis toujours pas tout à fait convaincue par cette eau micellaire. Certes, elle sent bon mais elle laisse un film collant sur la peau qui met du temps à sécher et qui du coup a tendance à se dessécher  Je n'ai pour le moment utiliser qu'1/5 du flacon de 500 ml. J'insiste donc.

Mal m'en a pris, je me retrouve avec une plaque sèche et rougeâtre sur la joue gauche. Mais le pompon c'est le lendemain lorsqu'après avoir appliqué l'eau micellaire, j'ai le visage qui chauffe, rougit et boursoufle légèrement. Une demi heure à attendre que tout redevienne normal.

Quand je vous disais que je pourrais être cobaye pour les tests de labo spécial peau sensible et réactive, je ne vous mentais pas ! Ma peau n'a pas supporté cette eau micellaire pourtant vendue comme étant adaptée aux peaux sensibles ! Macache oui ! Heureusement, j'avais un flacon de voyage d'eau micellaire Avène qui m'a bien sauvé la mise les jours suivants avant que je puisse retourner m'acheter une eau micellaire adaptée à ma peau !

Grosse déception donc avec ce produit Taaj®. Pourtant la promesse était alléchante : "Une peau parfaitement propre et tonifiée, qui reste bien hydratée et souple" Je me retrouve donc avec un flacon rempli aux 3/4 que je ne pourrais jamais finir... Dommage.

SI une nantaise passant par là est intéressée pour le récupérer, qu'elle me fasse signe, c'est cadeau !


lundi 8 avril 2013

Carrousel des Mondes Marins et Eléphant : Nantes ♥

écrit par le lundi, avril 08, 2013
Un jour ensoleillé, un jour en semaine, peu de monde, l'éléphant (presque) pour moi seule ...



dimanche 7 avril 2013

Péché mignon : les confitures Muroise® et Cie

écrit par le dimanche, avril 07, 2013
Je ne crois pas mentir si je vous dis qu'avec Magali de Muroise® et Cie, le courant est tout de suite passé entre nous. Nos premiers échanges de mails datent d'octobre dernier et depuis, nous avons pu nous rencontrer en vrai lors du marché printanier qui avait lieu fin mars.

En m'offrant quelques pots, grâce à elle j'ai découvert bien plus qu'une confiture ! J'ai découvert un duo dynamique, sympathique, enthousiaste et volontaire. En effet, Magali est associée à Estelle "la chef" et à elles 2, fabriquent les meilleures confitures du pays Nantais. Copines depuis toujours, elles sont toutes les 2 pleines d'énergie et fabriquent de délicieuses confitures artisanales au packaging doux et féminin. Pas plus, pas moins !


Ne me dites pas que vous ne les connaissez pas?
Muroise® et Compagnie. Les jolis pots de confiture au couvercle d'un rose tendre. Non? Les confitures  artisanales cuites au chaudron avec de beaux morceaux de fruits. Vraiment pas ? Ces cuvées spéciales "Noel" ou encore cette confiture créée spécialement en l'honneur du "Hellfest" : la Helljam. Toujours pas? et si je vous parle de l'origine des fruits qui est locale ou bio, je suis sûre que vous vous rendez compte que vous ratez quelque chose. Croyez moi !

Basées à Vallet, les 2 complices ont repris la petite société familiale et l'ont judicieusement développée pour  proposer une vaste gamme de confitures plus gourmandes les unes que les autres.

Et j'ai envie d'ajouter que ce ne sont pas seulement des confitures que l'on étale sur nos tartines, pancakes, crêpes au petit déjeuner. Non, ce sont aussi des confitures idéales pour parfumer un yaourt (ou une faisselle) mais aussi des confitures qui se cuisinent parfaitement.



J'ai ainsi pu réaliser par exemple des recettes sucrées comme la tarte à la confiture de Noël, le yaourt aux fraises ou encore le gateau à la farine de sarasin et confiture de clémentines. Côté salé, j'ai testé (et approuvé) le poulet mariné à la clémentine  ou les burgers au confit d'oignons de Roscoff.

Pour finir, je vous avouerais que j'ai un (gros) faible pour le Cassis de Clisson, l'Ananas au caramel au beurre salé, la confiture de fraises et inévitablement l’indétrônable Muroise® (baie issue du croisement de la mûre et de la framboise cultivée en pays de Vallet).

Les confitures sont en vente sur les marchés où les 2 créatrices sont présentes, sur leur site internet Muroise® (qui offre une formule en abonnement comme les box) ou encore en point de vente dans la région nantaise.

Et vous, quel est votre parfum préféré ?

jeudi 4 avril 2013

Mission Peau Douce : 2 méthodes de gommage corps

écrit par le jeudi, avril 04, 2013
Il y a des périodes où je m'occupe plus de moi et de mon corps que d'autres. Durant ces périodes, j'ai la peau douce. En temps normal, j'ai la peau sèche, limite peau de croco : pas folichon !
Du coup, cette accumulation de peaux mortes, il faut bien que je m'en débarrasse pour renaître tel le phénix avec une peau douce et soyeuse !

J'ai testé pas mal de marques et de méthodes mais mon choix s'est définitivement arrêté sur le gant exfoliant en nylon de chez Bodyshop et le gel exfoliant à l'huile de jojoba de chez Monoprix.



J'utilise l'un ou l'autre 1 fois par semaine. Ma peau est ainsi débarrassée de ses peaux mortes, les éventuels poils qui auraient voulu s'incarner dans mes jambes ne peuvent pas le faire. Je constate que ma peau est plus douce et plus souple après le gommage.

Je ne gomme pas la totalité de mon corps. J'exfolie le décolleté dont la peau est très fine avec des produits encore moins agressifs.


Bref, je vous explique les raisons de ces choix de gommage corps :

 - le prix : Je ne roule pas (encore) sur l'or alors Oui, le prix est un critère important pour moi ! L'un comme l'autre sont peu onéreux : 3 euros les 2 gants ou 4,15 euros le tube de 150 ml.

- la composition : zéro parabene pour les 2  (ok, pour le gant vous vous en doutiez !)

- le parfum : pas de parfum pour les gants, on utilise directement son gel douche, et peu de parfum pour le gel exfoliant, on peut ainsi utiliser son gel douche par la suite sans que les deux parfums ne se télescopent !

- la texture : les gants gratouillent mais n'arrachent pas la peau, de même pour le gel exfoliant dont les grains ne sont ni trop gros ni trop petits et surtout n'irritent pas la peau quand on a la peau sensible comme la mienne !


Gel exfoliant Monoprix - texture fluide bleutée avec des grains bleus


Gant exfoliant Bodyshop - maille chenillée, blanc

- la durée : les gants sont vendus par 2. j'en ai donc pour 6 mois car je renouvelle mon gant tous les 3 mois. Le tube de gel est suffisamment grand pour durer aussi environ un semestre. En alternant ces 2 méthodes, j'en ai pour 1 an avec mes 2 gants et mon tube de gel exfoliant ! Qui dit mieux ?

- le côté rapide et pratique : on enfile le gant, on met un peu de gel douche dessus et roule ma poule : je me lave et m'exfolie en même temps. parfait pour la feignasse pressée que je suis !

Et vous, vous faites comment ?


lundi 1 avril 2013

Le Grand Mess - Théo Mercier au Lieu Unique

écrit par le lundi, avril 01, 2013
 Exposition du  2 mars au 28 avril 2013 - Nantes

"Théo Mercier est un collectionneur. Passion ancienne qui fait de lui un artiste qui n'ajoute pas tant de la nouveauté au monde qu'il n'organise en séries des objets déjà fabriqués par d'autres.
Un collectionneur est un fétichiste."
Extrait du dossier de présentation du LU