MamzellGwen

blog citadin et bio


Parfois, je me demande pourquoi j'achète des carottes au marché. Typiquement samedi, je me suis ainsi retrouvée avec 1 kg de carottes qui sont allées rejoindre 500 g de carottes dans le bac à légumes de mon frigo. 

Dimanche,  un moyen de cuisiner ces carottes s'imposait !

Comme d'hab, j'ai fait un mix de recettes trouvées sur le net et dans mes livres. Celle-ci est un mélange de la traditionnelle recette américaine, de la version de Pascale Weeks et de celle de Julie Andrieu. Et je dois avouer que je suis très contente du résultat ! Un carrot cake moelleux à souhait. Dans ma recette, j'ai utilisé un moule à manqué de 26 cm et le résultat est un peu plat. Avec un moule de 20 cm, je pense qu'on obtient un résultat PAR-FAIT !

Pour moi, ce sera sans crème car je n'aime pas  !

A vos spatules !

Les ptites courses


  • 300 g de carottes pelées
  • 3 oeufs
  • 150 g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 clémentine corse
  • 100 g de farine complète T110
  • 100 g de farine blanche T55
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 60 g de margarine demi sel
  • 1 cc de gingembre moulu
  • 1 cc de cannelle moulue
  • 1/2 cc de muscade
  • 100 g de raisins secs




La recette


  1. Râper les carottes
  2. Dans le bol du robot, mélanger le sucre, le sucre vanillé et les oeufs.
  3. Ajouter le jus de la clémentine.
  4. Incorporer la margarine à température par petits morceaux sans cesser de mélanger.
  5. Ajouter la farine et la levure et mélanger jusqu'à obtenir un mélange lisse.
  6. Dans un saladier, m'langer la pate et les carottes puis les raisins jusqu'au obtenir un mélange homogène.
  7. Huiler et fariner un moule de 20 cm de diamètre.
  8. Enfourner à 165 °C chaleur tournante pendant 40 minutes (faire un demi tour au moule à mi cuisson)
  9. Laisser refroidir 10 min avant de démouler sur une grille.








Depuis longtemps j'avais envie de sous verres en liège. Je n'en trouvais pas. Et puis la semaine passée j'ai enfin trouvé mon bonheur ! Il y a des choses comme ça qui restent en tête et qui ne veulent pas s'en aller ... 

Je voulais faire des sous verres pour les fêtes mais qui soient aussi réutilisables tout au long de l'hiver. 
J'ai donc choisi de réaliser un pochoir renne et des couleurs douces et hivernales s'accordant avec ma déco. Pour ne pas trop surchargé, j'ai peint uniquement 2 rennes et fait un motif géométrique sur les sous verres restants.

N'ayant pas de pinceau à pochoir, j'ai tout simplement coupé à mi hauteur un pinceau long et dense.

Au final, on a 6 sous verres différents et coordonnés dans un bleu lagon et un rose moucheté.

Pour ce DIY tout simple, il vous faudra :

  • 6 sous verres en liège
  • 1 morceau de carton
  • 1 crayon à papier
  • 1 cutter
  • du scotch de peintre
  • de la peinture acrylique



  1. Dessiner le motif sur le carton et le découper au cutter pour obtenir un pochoir et une empreinte.
  2. Au scotch de peintre, tracer les motifs géométriques.
  3. Peindre les sous verre
  4. Attendre 15 min et oter le scotch en tirant bien à la perpendiculaire.
  5. Laisser complètement sécher (24h)







Le voici le voilà mon tout nouveau design de blog ! Fini le vert et le gris, bonjour le coquelicot et l'imprimé ton sur ton !
Bon je crois que maintenant je ne suis plus une novice en code html... je suis devenue une bidouilleuse de template j'ai l'impression ...

J'ai remarqué que beaucoup de blogueuses n'osent pas changer leur template blogger. Comme elles, j'avais peur de faire des bêtises et de tout casser. De perdre mon blog en quelque sorte. Et puis à force de me sentir bridée dans les template de base proposés par blogspot, j'ai été mettre mon nez et rêvasser devant les banques de templates gratuits que l'on trouve sur le net.

Et puis un jour, j'ai osé m'attaquer à ce foutu code html et changer mon template blogger pour un template plus à mon goût. Je me suis lancée sans bouée de secours directement dans le code de mon blog. Sans le sauvegarder au préalable bien sur (sinon ce ne serait pas drôle)

La première chose à faire avant de mettre les doigts dans le code html de son blog c'est de créer un deuxième blog. Un blog qui  servira à faire les tests et que l'on met "hors ligne" Non trouvable par les moteurs de recherche (dans paramètres > basique)

Ensuite, une fois qu'on a choisi son template, on télécharge le fichier compressé (.zip ou .rar). On l'ouvre et on extrait le fichier .xml

Une fois que cette étape est terminée, on peut commencer à modifier son blog test.

Dans la vidéo suivante, je vous propose de vous montrer comment importer son nouveau template puis comment traduire en français les phrases comme 'Lire la suite' ou 'articles les plus lus'.

Enfin, je vous montre comment ne conserver uniquement que les icones de réseaux sociaux qui nous concernent et comment les lier à nos pages facebook, twitter, instagram...

(J'utilise la méthode du copier/coller car je trouve qu'elle est plus rapide que l'import de fichier proposée par blogger.)

(et on coupe le son car j'ai oublié de couper le micro et je regardais la tv ^^. comme j'allume pas le son de mon pc, je me suis rendue compte alors que la vidéo était déjà sur youtube... #fail)



PAS A PAS
  • Aller dans son BLOG TEST
  • Cliquer sur "Modèle" puis sur "Modifier le code html"
  • Une page s'affiche avec le code html du blog.
  • Ouvrir le fichier .xml avec "bloc notes" ou "wordpad" (ne pas utiliser word) du template choisi sur internet.
  • Sélectionner tout le fichier : CTRL+A puis le copier : CTRL+C
  • Retourner dans blogger. Sélectionner tout le fichier html : CTRL+A et coller le nouveau code html : CTRL+V
  • Enregistrer (cela peut prendre un peu de temps)
  • Et voilà votre nouveau design est importé !
  • Afficher  le blog avec son nouveau design.
  • Fignoler la présentation


TRADUIRE EN FRANCAIS :

Cliquer dans le cadre contenant le code html. puis activer la fonction Rechercher en faisant CTRL+F.

Pour transformer "Continue reading" en "Lire la suite", taper "Continue reading" dans la zone de recherche.
Dans le code, le texte est entre 2 balises a : <a>Continue reading</a>
Sélectionner le texte et le remplacer par Lire la suite. On a alors : <a>Lire la suite</a>

Pour "Popular posts", taper dans la zone de recherche "Popular p" bien mettre l'espace sinon vous trouverez tous les codes liés à la zone et non la partie texte.
Modifier le texte title='Popular post' par title='Article les plus lus'
Vous pouvez également aller dans "mise en page" et changer directement le nom du widget.


ICONES DE RESEAUX SOCIAUX

Pour n'afficher que les icones de réseaux sociaux qui vous concerne et les lier à vos comptes, dans la zone de recherche du code html, tapez "facebook" jusqu'à trouver la ligne des icones sociaux construite sur cette syntaxe :

<a href='#' ><i class='code de l'image facebook'/></a>

Effacer les réseaux où vous n'êtes pas présente. Cela effacera leur affichage sur votre blog.

Coller le lien de votre page à la place de #
Enregistrer.

Et voilà !

Une fois qu'on est contente de son résultat, on copie le html du blog test et on le colle à la place du html de son blog (après avoir sauvegardé son design initial au cas où !  - Exporter/Sauvegarder le blog --> cela crée un fichier.xml de votre blog)

Osez les filles !!

Si jamais vous avez vraiment fait des grosses bêtises, un retour en arrière est toujours possible (vers un template de base) : Modèle > Modifier e code html > Rétablir les paramètres par défaut des modèles de gadget. > Enregister
Modèle > personnaliser




Après quand on commence à être plus à l'aise avec le code html, on peut vraiment modifier les template gratuits disponibles sur le net.
Pour ma part, je n'enlève pas la mention copyright mais je rajoute "customisé par"si cela est possible.

Exemples avec mes deux designs MamzellGwen:
  • Template MAIN PHOTO
Traduction en français
Modification des couleurs du thème, 
Import des polices d'écriture et des icones de réseaux sociaux (qui ont étrangement disparu il y a une semaine???)
Redimensionnement de l'affichage des images.
Redimensionnement des cadres.
Redimensionnement de la barre top navigation et de la taille de l'emplacement de la bannière.
Suppression du résumé d'article sur la page principale et de l'icone 'lire la suite'

Template utilisé : MAIN PHOTO


Après customisation :


  • Template Boxer

Traduction en Français
Import de polices d'écriture
Import d'icone de réseaux sociaux
Modification des couleurs du theme
Changement du fond 
Redimensionnement du header et enlevement de l'image
Masquage de l'affichage du nom du  blog (en haut à gauche)
Diminution et repositionnement du bandeau et des icones sociaux
Ajout d'un lien vers la page d'accueil sur l'image d'avatar du bandeau
Redimensionnement des numéros 'articles populaires'
Changement d'icone appareil photo par un coeur sous le titre des posts
Transformation et repositionnement du bouton 'Lire la suite'



Template utilisé : BOXER


Après customisation :




A en croire l'activité décroissante que l'on observe ici, vous pourriez penser que j'ai commencé à quitter le navire et à abandonner l'équipage au milieu de l'océan des internets.
Mais ne vous fiez pas à ce qu'il parait. Que nenni, il n'en est rien. Je suis bien là tapie dans l'ombre de mon écran. Je peaufine un tout nouveau design pour le blog.

Depuis quelques semaines, l'atmosphère visuelle de mon blog me sort par les yeux. Peut être qu'à vous aussi mais dans l'ensemble je pense que vous n'en avez cure. En effet, vous passez ici pour lire un article ou deux ou trois et vous continuez votre petit bonhomme de chemin. Parfois satisfait, parfois non. Parfois vous me laissez un commentaire que je lis avec plaisir et s'il appelle une réponse, je me fais une joie de vous la donner. Parfois, vous revenez et cela me réchauffe le cœur. Car bien sûr tout blogueur aime être lu et surtout voir revenir ses lecteurs.

Toujours est il que de mon côté, ce design je l'ai réalisé il y a plusieurs mois maintenant et je le vois tous les jours (parfois plusieurs fois par jour). Après l'avoir, bien entendu, trouvé absolument parfait, aujourd'hui je le trouve fade et tristounet. Bref, il ne me correspond plus. J'ai donc épluché les sites de template gratuits, jusqu'à enfin trouver celui qui me plait. Depuis je le dorlote. Je le modifie tranquillement à mon rythme le soir, les mains dans le code. Il est totalement différent de celui-ci mais toujours sobre dans ses couleurs.

Bientôt, (la semaine prochaine je l'espère) un tout nouveau "MamzellGwen" verra le jour. Je pense aussi à modifier peut être un peu le contenu que je diffuse ici. Pour l'instant, j'avoue ne pas avoir trouvé la (bonne) direction à prendre. Maintenant que la taille de ma ville a diminué d'un facteur 10 proportionnellement inverse à ma vie pro qui a augmenté, j'ai beaucoup moins de temps et surtout beaucoup moins d'opportunités. Donc de fait, beaucoup moins de choses à partager. Comme je le disais je nourris mon blog de mes balades, de mes découvertes et de mes coups de cœur et surtout de ma vie.

Cet espace, je m'en sers pour partager ce qui me semble intéressant ou instructif pour vous. Vous qui passez par ici, je vous connais un peu. Je vois à travers les articles que vous consultez vos préoccupations. Qui ont été les miennes à un moment aussi.  Ce qui est marrant (?) au fond, c'est que ces articles les plus lus, dressent au final un portrait de moi. (pas forcément flatteur en tous points - vous comprendrez pourquoi un peu plus loin) 
En effet les quelques 200 articles rédigés ici en presque 2 ans reflètent une part de ce que je suis. Tout ce qui est écrit ici découle de mon expérience personnelle, de mon ressenti, de ma façon d'aborder la vie. Un journal à cœur ouvert en quelques sortes.

Alors je peux vous dire que (comme moi) vous êtes moyennement organisé, vous aimez personnaliser votre intérieur, vous lisez des bouquins légers et caricaturaux, les bijoux et les sacs de créateurs vous plaisent,  vos sentez (parfois) la transpiration, l'allure de vos sourcils est importante, vous aimez les produits de maquillage bio, vous rêvez d'un Starbuck à Nantes (et joie, votre rêve va devenir réalité), que vraiment l'entretien des cheveux bouclés est une galère, et que non, vous ne payeriez pas 150 euros pour une jupe drapée mais que vous préféreriez la coudre vous même ! 

Ma lectrice type, c'est cette grande fille toute simple qu'on croise au coin de la rue. Elle a les cheveux bouclés, prend soin d'elle, aime les futilités et finalement aime profiter des choses simples de la vie.

Alors voilà, cette fille c'est vous. C'est moi.

Et quelque part c'est plutôt rassurant de se rendre compte que ce que je transmets ici correspond bien à ce que je pense être vraiment : simple, sans chichi, honnête et légère !

Légère oui car j'ai volontairement depuis quelques mois éloigné le négatif de mon entourage. Parfois un peu difficilement car certaines personnes je les appréciais vraiment. Mais les côtoyer, les voir me tirer vers le bas et m'envoyer de mauvaises ondes cela va bien 5 min. Puis ça m'a beaucoup fait douter de moi et de ce que je vaut vraiment. Pas ce qu'il y a le mieux niveau confiance en soi. Alors comme le passé doit rester derrière soi, je regarde de l'avant, je prends les bonnes ondes et je ne me retourne plus.

(Comme à chaque fois que je publie un article un peu plus personnel, j'ai toujours ce petit instant de flottement au moment de publier. J'aime écrire ici pour vous car au fond, on se connait mutuellement sans se parler ni échanger verbalement pour autant)
Amancio Williams, Salle pour le spectacle plastique et le son dans l’espace, 1942-1953, © Archivo Williams, Buenos Aires, avec la permission de Claudio Williams 


L'an passé, le Lieu Unique nous a gratifié d'une superbe exposition des époux Kroll, architectes visionnaires et engagés.

Cette année, nous retrouvons une exposition orientée architecture qui met en scène des théâtres utopiques. Dans cette scénographie rêvée nous découvrons des projets plus fabuleux et fantasques les uns que les autres : théâtres à flan de colline, projets fou de théâtre sur pont ou de théâtres plats et ovoïdes.

La scénographie voulue classique inventorie pour chaque époque les théâtres sortis de l'imaginaire de ses contemporains. Maquettes, illustrations et exposition sonore à l'appuie, on navigue entre des architectures fantasmées au travers les différentes époques : de l'antiquité aux années 80. Chacune est illustrée par 3 ou 4 projets architecturaux. Le parcours permet de traverser les âges tout en suivant l'évolution des architectures, des modes et des envergures.

Epoque Renaissance - 1530/1544

La pièce est placée dans la pénombre et les théâtres appellent l’œil par des points lumineux. Cette scénographie permet de se plonger totalement dans cette atmosphère particulière et peut être même d'entendre raisonner opéras et pièces de théâtre dans ce cadre silencieux.

Je me suis très facilement laissée imprégner par l'ambiance particulière de l'expo qui nous emporte avec elle en Utopie. Je me suis prise à imaginer à échelle réelle certains des édifices exposés. J'aurais aimé pouvoir entrer dans certains et contempler l'intérieur qui serait surement tout aussi édifiante que les architectures exposées au Lieu Unique.

 Gaetano Ciocca, Théâtre de masse, deuxième version 1933-1935. 
(c) Museo di arte moderna a contemporanea di Trento e Roverto

David Georges Emmerich, Théâtre mobile, schéma de montage d'une coupole composée de lames et de câbles, photographie sans date. (c) Fonds Régional d'Art Contemporain de la région Centre, Orléans/François Lauginie.

Hendrick Wijdeveld, Grand Théâtre du peuple, 1919-1920. (c) Nederlands Architectuurinstituut, archives Wijdeveld, Rotterdam.

 Frank Lloyd Wright, Opéra Centre Culturel à bagdad, 1957 (c) Jawom Kim

Théâtres en utopie : Un parcours d’architectures visionnaires conçue par Yann Rocher (commissaire)
et Xavier Dousson (scénographe)
Du  11 octobre 2014 au 4 janvier 2015.
Entrée libre.
mardi - samedi : 14h-19h  et dimanche : 15-19h


Et voilà, l'esprit de noël ne va pas tarder à totalement investir les rues et mon appartement et le bureau !

Noël est sans doute ma fête préférée de l'année : le froid, les feux de cheminée, la famille réunie, les cadeaux, le champagne... mais aussi les rues illuminées et les marchés de noël dans les petits chalets.
Je suis fan. Je retrouve la gamine qui sommeille en moi. Je suis légère et sautillante à cette période de l'année.

J'aime l'atmosphère de la ville à cette époque, les odeurs de vins chaud dans la rue. Le froid qui mord les doigts et le nez. Les grosses écharpes où l'on s'emmitouffle... Bref je ne vais pas tout vous énumérer ce que j'aime à cette période !

Et qui dit magie de noël, dit joli sapin décoré à la maison. Cette année je 'ai aps encore choisi les couleurs qui orneront mon sapin (en plastique) mais comme je pourrais ouvrir une boutique avec totues les décorations que je possède déjà, j'ai l'intention cette année de fabriquer moi-même les boules de noël qui décoreront et viendront compléter ma collection !


Petit tour d'horizon des DIY qui me tentent ! Et vous, vous décorerez comment votre arbre de noël ?

(cliquez sur la photo pour accéder au diy)