J'avais envie de vous parler de blogs nantais. La ville est riche en blogueuses et blogueurs en tous genres. Il y en a de tous styles et pour tous les goûts. J'avais envie de partager avec vous ces ambiances et personnalités que j'apprécie.

La blogo nantaise est riche et j'ai voulu vous faire découvrir (ou pas) mon préféré dans chaque catégorie. 


Beauté


Pauline est une jeune femme qui aborde la beauté sans prise de tête et surtout avec fantaisie ! Elle n'hésite pas à s'exposer peau nue face caméra et ne met pas en scène une fausse sophistication comme on le voit (trop) souvent sur les blogs beauté. Bref vous l'aurez compris, j'aime son naturel, sa fraicheur et sa spontanéité !




Mode



Nolwenn est une de ces filles qu'on adore détester : elle est jolie, sympathique et abordable. Bref la gril next door par excellence. Aussi belle à la ville que sur la toile, elle propose des looks du quotidien. 




Humeur


Claire jolie blonde timide dans la vraie vie et qui cache bien son jeu. Elle ne publie pas régulièrement mais avec un blog humeur cela se comprend aisément. Il faut avoir de l'inspiration et quand elle est inspirée, elle écrit des articles drôles et qui parleront à la plupart d'entre nous ! On se reconnaîtra obligatoirement dans une des situations de 30 ans .. ou presque !




Cuisine


Bon j'ai eu un peu plus de mal dans cette catégorie. Mon végétarisme et mon style de vie ne correspondant pas trop à ce qui se fait sur la toile culinaire nantaise. Je dirais donc ... le blog Une nouvelle Nantaise. Bon ok, elle n'est plus trop une nouvelle nantaise depuis le temps mais elle continue de faire découvrir les resto de Nantes et sa région. Ses avis sont francs, tranchés et elle ne prend pas de gants pour dire ce qu'elle pense. Et j'avoue être souvent d'accord avec elle sur les restau testés ! Depuis son accouchement, elle publie moins mais vous trouverez des nouveautés au fur et à mesure de ses pérégrinations ! Petit plus : une carte interactive !




Lifestyle


Emilie a tatonné avant de trouver sa ligne éditoriale et le type de blog qu'elle souhaitait partager. Et puis amoureuse de Monsieur et de leur combi VW "Nestor", le blog s'est naturellement dessiné autour de ce way of life qui leur va si bien. Vous pouvez d'ailleurs les suivre actuellement lors de leur périple américain de 6 mois débuté le mois dernier !




Evenements


Sylvain a débuté Cult'in Nantes il y a maintenant 2 ans je dirais. Il y propose une revue des manifestions nantaises. Ces avis sont toujours argumentés et tout en nuances. Pas de grandes effusions mais un ton descriptif qui parlera au plus grand nombre.
Si vous voulez savoir ce qui se passe à Nantes, c'est sur son blog qu'il faut aller jeter un oeil !




Culture


Vous n'avez pas pu passer à côté de Big City Life ! Non ? Même pas aperçu un petit autocollant ici ou là dans la Ville ?Ouvrez les yeux, les gars de Big City Life ont pourtant laisser leur logo un peu partout ! Et ils ont bien fait ! On est ici plutôt sur un blogzine orienté street.




Voyage


Ombeline est l'auteur de feu l'arbre à patates, un blog qui décortiquait les étiquettes de produits de beauté et qui parlait de produits naturels. Je crois que je n'ai jamais vu de blogueuse plus insatisfaite ! Elle passait des heures et des heures à peaufiner ses supers articles (et elle n'en était jamais totalement satisfaite !). Puis chemin faisant, elle a décidé de partir sac au dos explorer le continent américain avec son ami Mathieu, photographe amateur averti. S'en suit un très beau blog d'éco-tourisme.


Cela va devenir une habitude ici de parler du Voyage à Nantes. En tant qu'amoureuse de mon ex-ville, je ne pouvais pas passer à côté de ces nouvelles créations estivales. J'avais déjà lors de la sortie de la programmation, fait ma sélection de ce que je souhaitais visiter. Mais comme tout ne se passe jamais tout à fait exactement comme cela est prévu, je n'ai pas pu tout voir. Mais ce n'est pas bien grave car ces petits grains de sable dans mon organisation m'auront fait découvrir une création qui sur le papier ne m'attirait pas du tout et qui en réalité m'a charmée.

Je vous livre mes ressentis au fur et à mesure de mon parcours !

Premier arrêt le LU : J'y vais pour voir l'expo d'Etienne Bardelli. Manque de bol, elle ouvre à 14h et j'ai foulé le pavé nantais à 12h30... J'entre dans la salle du bas pour découvrir l'expo dédiée aux jeux vidéos. Pas mon univers clairement. Un petit tour et puis s'en va ... Direction les bords du Canal Saint Félix et la fameuse péniche ! Asie Riderz me voilà. L'accueil y est agréable avec le prêt d'un éventail (qui sera bien utile à l'intérieur de la péniche tant la chaleur y est forte !) Je descends les quelques marches et déjà mes yeux circulent à l'intérieur de la coque du bateau. Je m'attarde sur les premières peintures et focalise sur le plafond. Des monogrammes asiatiques le tapissent. 
J'avance dans mon parcours et découvre des oeuvres en 3D et des peintures parfois colorées parfois en or et noir.
Chaque recoin est source de découverte et il émane un petit goût de trop peu quand déjà on est arrivé en fond de cale et qu'il faut faire demi-tour !
J'ai pour ma part eu la chance d'avoir la coque pour moi toute seule. j'aime réellement découvrir les oeuvres seules. Dans le silence et sans mouvements et passages devant moi. J'ai l'art égoïste que voulez vous !










Ensuite direction Bouffay ! Autant les années précédentes, je n'avais pas été époustouflée par les oeuvres qui y étaient proposées, autant cette année j'ai vraiment aimé. L'idée de cette espèce de grand-huit en chaises de métal et de plastique me laisse lui trouver un petit côté poétique ! L'attention portée à ce que la sculpture renvoie un clin d'oeil aux terrasses alentours est réellement bien pensé ! En effet, les différents bars se sont vus attribués une couleur différente ! Chez Lulu vous aurez les fesses calées dans des chaises vertes, au 13&3 dans des bleues et ainsi de suite ... L'oeuvre s'intègre de fait parfaitement dans son environnement urbain !






Comme après j'avais faim, j'ai voulu allez m'acheter un bagel chez Homi's mais manque de bol (2eme fois de la journée... et ce n'est pas fini !) c'était fermé. Alors je me suis dit que c'était l'occasion de tenter Big Fernand. C'était sans compter sur le Bagel shop voisin qui propose des menus végétariens pas très cher. Et c'est bon ! Des produits frais (de qualité mais pas wahou non plus) et bons. Par contre, si vous êtes pressés, passez votre chemin !

Une petite pause revigorante en lisant mon programme et là je me rends compte que le planétarium c'est tous les jours à 18h. Flute crotte zut. Changement de programme et direction Graslin. Mais avant un passage par Pommeraye s'impose ! Il est rénové et tellement beau. 
J'arrive au théatre Graslin. Il faut dire que je reste sur la création de l'an passée qui avait si joliment habillé le théatre de ses couleurs pepsy !



Je me faufile sur scène par l'entrée des artistes et me voilà plongée dans le noir. Les deux trois personnes devant moi tâtonnent en espérant ne pas rencontrer d'obstacle. Je fais pareil. Nous sommes sur scène et nous apercevons les sièges vides mais bleutés des spectateurs qui s'illuminent puis s'éteignent (de façon aléatoire ?). A l'intérieur, personne ne pipe mot. Le silence est aussi assourdissant que le ballet des lumières est hypnotique. Je reste de longues minutes à contempler ce spectacle apaisant. En plus, mes yeux s'étant habitués à l'obscurité, je distingue désormais les détails du théatre. Le plafond magnifique, les balcons, les accès... J'aurais presque l'impression que ces fauteuils dansent pour moi. les rôles sont inversés on devient le spectateur/acteur sur scène !





Je ressors pour rejoindre le joli cours Cambronne (autant lorsque j'étais nantaise je crois bien n'y avoir jamais mis les pieds, autant maintenant quand je passe à Nantes je m'y arrête forcément. Avec Pommeraye, ces deux lieux sont devenus des incontournables pour moi)
Au milieu du cours, un tractopelle en carrelage ocre trône. Un peu étrange cet engin de chantier en ce lieu. Toutefois j'ai bien aimé ce côté décalé.





Et voilà, l'après-midi touche à sa fin et je me dois de retourner retrouver mes pénates niortaises.




Oui j'annonce la couleur directe, pas de suspens,  comme ça on sait où on va !

Il y a quelques mois, Il y a eu beaucoup d'articles sur les blogs beauté concernant la gamme régénérante à l'avoine de Weleda. 

Alors en bonne nana qui se laisse influencer, j'ai craqué. Tu penses, on me vendait le produit miracle dans une marque que j'aime beaucoup. Un apres shampoing qui promettait force et brillance. Alors j'ai acheté. Et ça ne m'a pas ruiné : 7,50 euros le tube de 200 ml.

Weleda est pour moi une valeur sûre en ce qui concerne les crèmes de jour. Celles à la rose et à la grenade sont vraiment top et efficaces sur ma peau réactive et fragile. D'ailleurs même si j'ai la peau mixte à tendance sèche, je ne pense pas trop ressembler à une vieille pomme flétrie malgré mes 30 ans passés. (oui je me rapproche doucement des 40 et je sens que vous allez bouffer de la crise de la quarantaine. je vous préviens tout de suite... ! )

Mais revenons-en à mes cheveux. 

Alala, je rêvais déjà d'une crinière flamboyante, virevoltante au gré du vent mèlant douceur et brillance. En plus à l'époque j'avais décidé de me (re)laisser pousser les cheveux. Tip top moi j'vous l'dit.

C'est donc en toute confiance que j'ai appliqué sur mes cheveux l'après-shampoing Weleda à l'avoine. L'odeur est vraiment très agréable (non pour être tout à fait honnête, il sent divinement bon! ) et la texture crémeuse mais pas trop épaisse se fond facilement dans la chevelure.

Arrivé le rincage, je rigolais déjà moins. La galère. Long à rincer. Les fois suivantes, j'en ai mis moins pensant que c'était un problème de quantité mais que nenni, ce n'était pas la quantité le problème. Parlons plutôt de rincabilité plus que moyenne.

Bref, ce n'est pas fini. Une fois rincés et égouttés, un vrai sac de noeuds... et séchés, mes cheveux étaient lourds. L'impression qu'ils restaient gainés de produit qui les alourdissaient. Et côté brillance bof, pas franchement convaincue. Et je trouve qu'il se salissent plus vite. Habituée à un shampoing tous les 3 jours, là ils avaient un aspect "gras" au bout de 2 jour alors qu'ils sont de nature seche ...

La surprise finale arriva quand même quelques jours plus tard avec une  belle réaction du cuir chevelu. Desquamation ! Et vlan, c'était parti  pour une semaine de renouvellement cellulaire et de pellicules blanches...

Mais comme je suis tenace et têtue, j'ai essayé et réessayé plusieurs fois (tu le vois bien à la gueule de mon tube sur les photos). Même combat. Même échec.

Alors NON l'après shampoing Weleda à l'avoine n'est pas un produit miracle. Non il ne redonne pas élasticité, force et brillance aux cheveux secs et abîmés.



Enfin pas à tous, pas aux miens en tout cas ...

C'est con parce que sur le papier (enfin le tube) il a tout bon : sans conservateur, sans colorant ni parfum de synthese, sans huile minérale et sans silicone. Des produits naturels certains sont bio et le produit est testé sous contrôle dermatologique (quand je vous dit que je devrais postuler auprès des labos de test...)

Sur ce je vous souhaite une bonne journée ! (ah oui, grâce à cette mauvaise expérience, je me suis décidée à retrouver ma petite coupe courte. Et j'ai arrêté pour un moment les après-shampoings ! )



Qui dit été dit "Voyage à Nantes" ! Et pour cette (déjà) 4eme édition, je m’apprête à suivre à nouveau la ligne verte !
Certaines œuvres sont pérennes et d'autres sont nouvellement installées chaque année. Pour l'édition 2015, j'ai fais ma petite sélection et ces 5 lieux seront des passages obligés de mon été !

Asie Riderz

Vous commencez à me connaître un peu. J'ai un faible pour les expos streetart proposées à Nantes. Je vous ai d'ailleurs déjà parlé d'Histoire d'un mur et de Villa Ocupada les années précédentes.
Cette année, je ne vais pas rater Asie Riderz l'expo streetart imaginée par PickUpProd : une péniche sur le canal Saint-Félix revue et repeinte par 8 artistes ! Ces 8 artistes illustrateurs, peintres ou graffeurs sont en résidence sur le bateau pendant 15 jours afin de donner une nouvelle vie d'inspiration asiatique à la péniche.




Stellar Place du Bouffay 


Un enchevêtrement de chaises façon grand 8 !



La librairie de la Cantine 

dont le collectif Appelle-moi papa a signé le visuel.
Parce qu'elle regorge de pépites littéraires et gustatives !



Le Lieu Unique : Etienne Bardelli





Le Planetarium - Butte Sainte Anne

Parce que tout le monde en parle et que ça bruisse être l'expo à voir de cette édition !



Toutes les infos à retrouver sur le site du Voyage à Nantes ou feuilleter le programme complet

Mes articles des années précédentes :
Mon voyage à Nantes 1 : Place du Bouffay
Mon voyage à Nantes 2 : Galerie HAB
Passion canard : Ponti au Jardin des Plantes
La Cantine du voyage
Douves du Château : Patrick Dougherty
Le Memorial de l'abolition de l'esclavage
Villa Ocupada
Histoire d'un mur

Oui bon ok, il fait moche. mais est ce une raison pour ne pas penser à l'été qui arrive ?

J'ai dis que j'aimais le printemps. puis il a commencé à faire gris/froid ... Un beau temps de Toussaint comme on dit chez nous .!

Mais comme j'essaye de voir autant que possible le positif un peu partout, je me dit qu'il fait moche parce qu'on va avoir une belle explosion de beau temps bientôt. Le beau temps parfait, pas trop chaud avec une petite brise et des repas en terrasse le soir sans avoir besoin de sortir la petite laine !

Cet été, c'est bien simple je rêve de sandwichs/bagels/burger (végé biensûr), de tester le stand up paddle, de faire du cerf-volant, de rêvasser des heures sur mon transat, de déguster des glaces, de faire une cure de smoothies, de siroter du vin gris de Corse (je vais entretenir mes 3 kg pris cet hiver à cette allure ! ) Ah et puis je ferais bien de la montgolfiere aussi !

Et puis, j'ai envie de recommencer à bloguer pour de bon ♥
























Sources : Tumblr & moi