MamzellGwen

blog citadin et bio
Il y a un an et demi alors que je recherchais des créateurs généreux pour s'associer à ma NantesBox de créateurs, j'ai rencontré Claire.

Claire c'est la créatrice de l'Atelier Plume, le petite épicerie du bijou.


Je suis arrivée chez elle un peu stressée car démarcher est loin de mon tempérament naturel. Je n'aime pas demander mais pour proposer un truc chouette à gagner ici, il fallait bien que je me fasse violence.

Claire m'a ouvert la porte de son atelier qui se situe chez elle.

Un petit bout de femme au regard chaleureux, enthousiaste, vive et à l'allure rock.

Tout de suite, je me suis sentie en confiance et nous avons joyeusement discuté pendant une bonne partie de l'après midi. De son Atelier Plume. De ses Bijoux. et plus généralement de nos vies avec nos petites galères et nos rêves.

J'ai vraiment passé un chouette moment.

Elle m'a ainsi expliqué sa philosophie de créatrice. A l'époque, elle privilégiais les productions de bijoux en petites quantités. Elle voulait proposer des bijoux exceptionnels. De ceux que l'on est heureuse de posséder parce que l'on sait que la voisine/soeur/copine n'aura pas le même. L'originalité à petit prix qui plus est.

Si j'avais pu je serais repartie avec l'ensemble de la collection. J'ai d'ailleurs parlé de l'Atelier Plume plusieurs fois sur ce blog.

Plus tard, je me suis offert un petit bracelet or et turquoise que je porte facilement dans ma vie de tous les jours.

J'aime vraiment son travail, alors j'ai toujours gardé un oeil sur ses collections. Il y a quelques jours, j'ai vu passer sur facebook, un appel à financement pour sa nouvelle collection.

Ce que je n'ai pas compris tout de suite c'est que sans ce financement, l'Atelier Plume est amené à disparaitre.



Les temps sont durs pour les rêveurs. Pour ceux qui doucement proposent de jolies créations.

Si Claire veut sortir la tête de l'eau et pouvoir continuer à faire tourner sa petite activité, elle a besoin de nous. De toi. De moi.

Son appel à financement m'a touché car comme elle, je sais ce que c'est que de ne pas réussir à se projeter dans un avenir professionnel serein.

C'est pour cela que pour elle, vous pouvez cliquer sur kisskissbankbank et lui donner 5, 10 ou même 50 euros pour l'aider ou bien tout simplement relayer et partager son appel auprès de vos contacts facebook, twitter, etc.

Plus son appel sera relayé, plus elle aura de chance de constituer sa cagnotte et de sauver L'Atelier Plume.

Je compte sur vous, votre gentillesse et votre solidarité.

Plus que 20 jours ! La collecte s'arrêtera le 15 février 2015.

Claire mérite de vivre son rêve. Elle est douceur et gentillesse.

Merci à vous. merci pour elle !




L'autre Une c'était une sélection toutes les semaines. Beaucoup de blogs visités. Beaucoup de temps il faut l'avouer. Et le temps, je n'en ai pas suffisamment. Alors j'ai pensé qu'une petite sélection de temps en temps, ça pourrait vous plaire.



Voici donc une sélection d'articles beauté que j'ai aimé sur les blogs depuis le début de l'année 2015.

Parce que cette futilité utile remet du baume au coeur.

Et vous vos coups de coeur "beauté" en ce début d'année, quels sont ils ?

(Dans la foultitude de blogs beauté, j'ai essayé d'éviter les articles sponso car j'avoue j'ai toujours un doute sur le bien-fondé de l'avis donné. J'ai donc essayé de privilégier les vrais "coups de ♥")
Pour accéder à l'article, cliquez sur la photo !


Ka Laura : Gommage pour peaux sensibles



Needs and moods : Hydrance Avène



Cecilia Beauty : soin cheveux Bodyshop



Bonnie Garner : Quoi de neuf en maquillage en 2015?



Le Placard de Delphine : Match de BB cremes bio


Dimanche, lorsque j'ai préparé cet article, j'étais loin de penser que ce bougeoir aurait malheureusement rapidement une utilité. J'ai hésité avant de poster. Et puis je me suis dis que la vie doit continuer. Une pensée pour les familles et les proches des victimes. Une pensée pour Charlie Hebdo. Une pensé pour ces personnes froidement abattues.



Ce service à shooters, je l'ai eu à Noël par mon cousin. L'an passé j'avais eu un mug avec une bigouden tenant une bouteille de chouchen dans chaque main. Oui. véridique.

Je crois que mon cousin me prend pour une pochetronne.

Et je ne suis pas du genre à jeter un cadeau. Ni à le vendre. Je sais c'est concon.

Alors passé, l'effet de surprise et du "qu'est ce que je vais bien pouvoir en faire? Le ranger avec ce cadre NewYork offert une précédente année ?" (assurément mon cousin ne me connait pas ^^ ) "Le laisser tel quel ?"

Très vite, j'ai su que j'allais le transformer en service à photophores (quoi ? ça n'existe pas ? maintenant si !)
En réfléchissant un peu : bougies chauffe plat ou pas? peinture sur tout le verre ? Couleurs?
J'en suis arrivée à la conclusion de poncer et vernir le dessus du portant et de peindre uniquement sur la partie marquée noire pour laisser la lumière diffuser largement.

Bon, au terme du ponçage, il s'avère que ce n'est pas du bois mais une sorte d'aggloméré de piètre facture. Du coup, un pot de peinture argent plus tard, le dessus sera argenté !


Trève de blabla, c'est parti pour ce DIY tout facile (comme d'hab')

- un service à shooters (et oui :/ )
- 6 bougies
- peinture argent
- peinture parme
- peinture turquoise
- papier de verre
- pinceaux
- scotch de peintre
- cutter
- ciseaux

Poncer le dessus du service à shooters.
Le dépoussiérer et le peindre en argenté (2 couches)
Placer le scotch à peindre sur les verres.
Peindre 2 couches à 30 minutes d'intervalle
Attendre 10 minutes et enlever le scotch (toujours à la perpendiculaire du support)
Laisser complètement sécher et gratter les imperfections avec la lame du cutter
Placer les verres puis les bougies.
Fini !





et voilà, encore une année qui s'est écoulée. Pourtant cette année je ne l'ai pas vu passer.



L'année 2014 a débuté par des "au revoir", un déménagement et un nouveau job.

Se sont ensuite enchaînés pendant quelques mois, des déménagements, des rencontres, des soirées à refaire le monde, des valises trop lourdes, des heures dans le métro, des rencontres, une nouvelle coiffure, des fous rires, une alimentation qui devient végétarienne, l'apprentissage d'un nouveau métier, des expos, des retrouvailles, des photos, des kilomètres à pied, des rencontres, des coups de gueule, du froid. Paris.

Puis très vite on était déjà au milieu du printemps. un déménagement, une nouvelle ville, une nouvelle voiture, du travail à domicile, une nouvelle coiffure, un marché fabuleux, un nouveau bureau, des  rencontres, un blog qui tourne au ralenti, des questionnements, des parenthèses à Nantes.

Sans trop m'en rendre compte, l'hiver a pointé le bout de son nez et avec lui, des doutes, un blog qui malgré sa retraite va reprendre vie, des photos, des lecteurs fidèles, un adieu, une nouvelle coiffure, des amitiés qui s'affirment, du froid. Niort.

Cette année a relativement été sans surprise. Autant elle a démarré sur les chapeaux de roues m'entraînant dans un nouveau rythme sans pause. Autant elle s'est terminé en douceur. Sans surprise et tellement prévisible.

Bref, 2014 ne fut pas ma meilleure année, ni la pire. Ce fut une année. Une de celle dont on ne se souviendra que peu. Seuls certains évènements marquants laisseront leur trace dans ma vie.

Souhaitons donc que 2015 soit plus riche que 2014.

Souhaitons nous (à vous et à moi) une année riche en rebondissements, une année pleine de bonnes surprises, une année pétillante et surprenante.

Souhaitons nous une année rythmée, colorée et joyeuse.

Souhaitons nous une année en pleine santé, sans soucis financiers et épanouissante professionnellement.

Bonne année à vous tous.







Pour mon premier Noël à Niort, j'ai eu la joie de découvrir qu'il était prévu des projections sur le donjon. Pendant 12 jours, 12 images différentes. Elles sont projetées à l'ancienne avec un retroprojecteur ! Le thème était le tour du Monde du Père Noël.

Et comme j'ai pu être là tous les soirs, je vous présente les 12 images qui ont illuminées le donjon ! Je n'ai pas trouvé l'ensemble des territoires traversés...

Bien sûr le 24 au soir, je ne serais pas à Niort mais en route pour rejoindre ma famille et profiter pleinement de cette période que j'affectionne particulièrement. Je ne verrais donc pas cette toute dernière projection qui s'annonce "spéciale".

Vu le nombre de photographes grandissant chaque soir depuis le début des illuminations, je pense sans souci réussir à voir quelques photos de çi de là sur le net !

Passez tous de belles fêtes de Noël ♥

Vendredi 12 - Laponie (merci e-niort)



Samedi 13 - Russie



Dimanche 14 - New York



Lundi 15 - Londres



Mardi 16 - Asie



Mercredi 17 - Paris



Jeudi 18 - Mexique ?



Vendredi 19 - Amérique



Samedi 20 - Espagne



Dimanche 21 - Inde



Lundi 22 - Brésil



Mardi 23 - Niort





(qualité photo au portable ... )


Parfois, je me demande pourquoi j'achète des carottes au marché. Typiquement samedi, je me suis ainsi retrouvée avec 1 kg de carottes qui sont allées rejoindre 500 g de carottes dans le bac à légumes de mon frigo. 

Dimanche,  un moyen de cuisiner ces carottes s'imposait !

Comme d'hab, j'ai fait un mix de recettes trouvées sur le net et dans mes livres. Celle-ci est un mélange de la traditionnelle recette américaine, de la version de Pascale Weeks et de celle de Julie Andrieu. Et je dois avouer que je suis très contente du résultat ! Un carrot cake moelleux à souhait. Dans ma recette, j'ai utilisé un moule à manqué de 26 cm et le résultat est un peu plat. Avec un moule de 20 cm, je pense qu'on obtient un résultat PAR-FAIT !

Pour moi, ce sera sans crème car je n'aime pas  !

A vos spatules !

Les ptites courses


  • 300 g de carottes pelées
  • 3 oeufs
  • 150 g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 clémentine corse
  • 100 g de farine complète T110
  • 100 g de farine blanche T55
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 60 g de margarine demi sel
  • 1 cc de gingembre moulu
  • 1 cc de cannelle moulue
  • 1/2 cc de muscade
  • 100 g de raisins secs




La recette


  1. Râper les carottes
  2. Dans le bol du robot, mélanger le sucre, le sucre vanillé et les oeufs.
  3. Ajouter le jus de la clémentine.
  4. Incorporer la margarine à température par petits morceaux sans cesser de mélanger.
  5. Ajouter la farine et la levure et mélanger jusqu'à obtenir un mélange lisse.
  6. Dans un saladier, m'langer la pate et les carottes puis les raisins jusqu'au obtenir un mélange homogène.
  7. Huiler et fariner un moule de 20 cm de diamètre.
  8. Enfourner à 165 °C chaleur tournante pendant 40 minutes (faire un demi tour au moule à mi cuisson)
  9. Laisser refroidir 10 min avant de démouler sur une grille.